médicament
@DR

Lyon candidate pour recevoir l’agence européenne du médicament

Dans un communiqué commun, Gérard Collomb et Laurent Wauquiez ont annoncé la candidature officielle de Lyon pour accueillir l’agence européenne du médicament actuellement basée à Londres.

La Métropole de Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes ont annoncé dans un communiqué commun qu'ils faisaient “acte de candidature pour accueillir le siège de l’agence européenne du médicament aujourd’hui basée à Londres.” Une agence qui va devoir déménager une fois le Brexit achevé.

Gerard Collomb et Laurent Wauquiez ont écrit au président de la République “pour solliciter l’appui de l’État quant à cette candidature”, expliquent-ils. “Berceau historique de la médecine humaine aussi bien que vétérinaire, et des bio- industries, la Métropole de Lyon se positionne dans ce cadre comme l’une des grandes métropoles européennes du secteur”, indiquent-ils dans leur communiqué.

Une action conjointe des deux élus locaux symbole d’une union retrouvée ? Peut-être, car jusqu’ici leurs deux collectivités avaient déposé, sans se prévenir, un dossier chacune pour accueillir l’agence européenne du médicament.

À lire dans le Lyon Capitale d’octobre : "Entre Collomb et Wauquiez, la lune de miel est terminée".

Lilles est aussi sur les rangs

L'annonce intervient trois mois après celle de la députée européenne Françoise Grossetête, qui fin juin, avait déjà proposé de faire de Lyon la candidate pour accueillir l'Agence européenne du médicament.

Mais Lyon n'est pas la seule ville française sur les rangs. Au mois d'août, les élus lillois avaient déjà commencé leur travail de lobbying pour accueillir l'agence européenne. La maire de Lille Martin Aubry avait indiqué ses intentions dans un communiqué cosigné par plusieurs élus du Nord dont Xavier Bertrand, président Les Républicains de la région Hauts-de-France et Damien Castelain président de la métropole de Lille. Selon eux, “eu égard à sa proximité géographique avec Londres et à sa position en Europe, Lille est candidate pour accueillir le siège de cette Agence”. La ville de Lille avait déjà été candidate il y a vingt ans pour accueillir l'agence européenne du médicament, mais avait échoué face à Londres. L’Italie avec Milan et L’Espagne avec neuf villes dont Barcelone ont aussi candidaté.

à lire également
Laurent Wauquiez au 20H de France 2 le 16/04/18
Cette position sur une réforme qui suscite une forte grogne, notamment en milieu rural, permet au président de la région Auvergne-Rhône-Alpes de rejouer le couplet de l'anti-parisianisme.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut