Tampon
© DR

Lyon : après un grand succès, la collecte de tampons est terminée

Après plus de 6000 propositions de dons, les HCL ont annoncé la fin de la campagne de don de tampons.

Le 19 novembre dernier, les Hospices Civiles de Lyon avaient lancé une campagne de collecte de tampons et de coupes menstruels pour faire avancer leur recherche sur le Syndrome du choc toxique (SCT). Une campagne qui a porté ses fruits puisque les HCL ont annoncé la fin de la collecte. "Il y a eu 6000 demandes de kit à la hauteur de 1000 par jour alors que l'on avait un besoin de 1000 kits", confie le service communication des HCL.

Le nombre de patientes touchées par le Syndrome du choc toxique (SCT) est passé de 5 en 2004 à 22 en 2014. Le docteur Gérard Lina, biologiste au centre national du staphylocoque, travaille sur ce thème depuis 10 ans. Ce syndrome est passé de 1 cas en 1994 à 22 en 2014, soit une augmentation de 2 200 % !

à lire également
Les Hospices Civiles de Lyon ont annoncé hier pouvoir désormais utiliser une nouvelle machine sur les personnes en arrêt cardiaque. Une grande nouveauté qui pourra sauvée des vies à l’extérieur des blocs opératoires où elle était jusqu’à là restreinte. Après Paris, il est maintenant possible de poser à Lyon une circulation extracorporelle sur des patients.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut