Lyon accueille un congrès mondial de chirurgie vasculaire

La ville de Lyon a été choisie pour accueillir "l'European Society for Vascular Surgery" (ESVS), soit l'un des plus gros congrès mondial de chirurgie vasculaire.

Près de 1000 congressistes internationaux se sont donné rendez-vous au Centre des Congrès de Lyon du 19 au 22 septembre pour mutualiser leurs savoirs en chirurgie vasculaire et échanger sur les nouveautés médicales. De nombreuses pathologies seront évoquées pendant le congrès, dont "l'endofibrose artérielle", une pathologie rare qui touche principalement les sportifs de haut niveau. Un sujet sur lequel les médecins lyonnais sont en pointe, puisque c'est l'hôpital Edouard Herriot qui, à ce jour, a traité le plus grand nombre d'endofibroses artérielles au monde. Plus de 800 personnes y ont été opérées. "C'est une grosse intervention artérielle, elle est à risque et ne s'adresse qu'à des patients souhaitant continuer le sport de façon professionnelle" précise le Pr Patrick Feugier, chirurgien vasculaire à l'hôpital Edouard Herriot et co-organisateur du congrès. Cette pathologie rare touche notamment les cyclistes et déclenche une douleur intense pendant l'activité sportive. Les opérations peuvent principalement concerner les jeunes qui ont tout investi dans le sport et qui se retrouvent soudainement bloqués dans la poursuite de leur activité, voire de leur carrière.

à lire également
Service du repas “à l’assiette” à l’hôpital Edouard-Herriot (Lyon) © Tim Douet
D’après une enquête interne, 7 patients sur 10 sont satisfaits de ce qu’ils mangent dans les hôpitaux lyonnais. Pourtant, l’idée reçue selon laquelle on y mange mal persiste. Après enquête, sans être du Bocuse, c’est plutôt correct. Mais l’alimentation n’est toujours pas considérée comme un soin à part entière aux HCL.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut