Capture d’écran 2014-03-07 clean tag Vessiller municipales 2017

Lyon : 9 000 signatures contre les publicités éphémères

Alors que Lyon reste la seule ville à tester des publicités éphémères sur ses trottoirs, les habitants sont loin d’être satisfaits. Le collectif Plein la vue lutte avec une dizaine d’associations contre cette décision de la Métropole, tandis qu'une concertation publique sur le sujet s’ouvre prochainement.

"Des arbres, pas des pubs !", tel est le slogan du collectif Plein la vue. Soutenu par une dizaine d’associations*, le groupe a déjà recueilli plus de 9 000 signatures contre toutes les formes de publicité. Testées à Lyon depuis le 25 décembre 2017, elles sont loin de faire l’unanimité. Une concertation publique va être ouverte le 22 janvier, une occasion que le collectif compte bien saisir pour se faire entendre.

Par un décret publié au Journal officiel, le 24 décembre 2017, le gouvernement avait lancé une vaste expérimentation. Trois villes devaient tester pendant 1 an et demi, les clean tags, ou publicités éphémères : Lyon, Bordeaux et Nantes. Mais face aux protestations des deux dernières, le gouvernement a finalement reculé.

*Paysages de France ; RAP - Résistance à l’agression publicitaire Lyon ; Alternatiba Rhône ; I-Boycott ; Les amis de la terre Rhône ; Association Conscience et Impact Écologique ; MAN - Mouvement pour une Alternative Non-violente Lyon ; VRAC – Vers un réseau d’achats en commun ; Partagez C’est Sympa – Vincent Verzat ; Rhône-Alpes Sans Nucléaire ; Collectif des Déboulonneurs ; Le Publiphobe (revue – Yvan Gradis) ; SECOL – Solidarité écologie citoyenneté ouest lyonnais
à lire également
trafic2
Bison Futé a classé la journée du lundi de Pentecôte orange dans le sens des retours. Ça risque de coincer autour de Lyon dans l'après-midi.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut