Résidence Berty
Alliade Habitat

Lyon 8e : Alliade Habitat ouvre une résidence en colocation citoyenne

Parallèlement à l'ouverture de la résidence Berty, le premier bailleur social d'Auvergne-Rhône-Alpes lance la marque So Coloc pour identifier ses offres de locations ou colocations à destination des jeunes.

Résidence Berty ()

Alliade Habitat
Résidence Berty, Lyon 8e, en colocation citoyenne.

La Cité, à Oullins, avait déjà expérimenté le concept de colocation citoyenne. Il s'agit de proposer des logements collectifs dans une résidence pour des loyers très modérés, en échange de quelques heures (deux heures par semaine en moyenne) d'implication dans un projet de quartier. Comme l'animation de projets intergénérationnels ou la culture d'un jardin partagé. Fort de cette expérimentation validée, Alliade Habitat, premier bailleur social d'Auvergne-Rhône-Alpes, compte développer le concept.

Ce sera chose faite dès la rentrée prochaine, avec l'ouverture d'une résidence neuve au 22, rue Berty Albrecht, dans le 8e arrondissement de Lyon (proche de l'arrêt du T4 Professeur Beauvisage), disposant d'un jardin partagé. Là, dix logements pour 35 places sont proposés en colocation, pour un loyer tout compris (meubles, internet, gardien...) de 350 € hors aides au logement.

La Cité à Oullins Alliade ()

Alliade Habitat
Appartement de La Cité, à Oullins, qui a expérimenté la colocation citoyenne.

En amont de cette ouverture, le bailleur lance la marque So Coloc, animée par une équipe dédiée en son sein. L'idée est d'identifier ses offres à destination des étudiants ou jeunes actifs : 576 places réparties dans 13 résidences à Lyon, Villeurbanne, Oullins et Écully. Colocations citoyennes ou classiques, ou locations solo, elles sont présentées sur un site web dédié, sur lequel il est possible de remplir un dossier de candidature.

à lire également
Le vote des députés entérinant le passage de 100 % à 10 % de logements neufs obligatoirement accessibles pour les personnes handicapées fait débat. Considérée comme une "grave régression sociale" par les acteurs de l'associatif, la mesure est notamment défendue par le député LREM Bruno Bonnell, qui estime que "le taux de 100 % est excessif quand la […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut