Lyon 7e : les élèves de l’école Gilbert-Dru vont être relogés

Les 11 enfants SDF de l’école Gilbert-Dru (Lyon 7e) et leurs familles vont être relogés après l’occupation de l’école qui a eu lieu ce lundi. Une occupation qui a refroidi les relations entre le collectif et la mairie de Lyon et qui va peut-être engendrer des sanctions pour les professeurs de l’école.

La mobilisation pour les six familles dont 11 enfants étaient scolarisés à l'école Gilbert-Dru a porté ses fruits. Le collectif de l'école, située dans le 7e arrondissement, a rencontré la municipalité lyonnaise ce mardi et appris que l'ensemble des familles allaient être logées "dans des hôtels pour une période de deux fois 45 jours dans le cadre du plan hivernal", explique un membre du collectif. "Un résultat très satisfaisant pour nous", se réjouit ce dernier.

Pour autant, l'entrevue à la mairie ne s'est pas passée de la meilleure manière qu'il soit. "Les personnes du collectif ont été traitées de hors-la-loi, explique un membre présent ce mardi à la réunion. La municipalité a d'ailleurs fait changer les serrures de l'école et la présence de la police municipale se maintient encore aujourd'hui. Selon la mairie, l'occupation n'était pas nécessaire parce qu'une solution avait été trouvée. Mais, pour nous, c'est l'occupation qui a fait avancer les choses."

“C’est en tant que citoyens que l’on a agi”

Professionnellement, la suite s’annonce aussi difficile pour les enseignants mobilisés, puisqu'ils vont avoir droit "à une enquête administrative", confient-ils. Une situation incompréhensible pour l'un d'entre eux : "Cette mobilisation de voisins, enseignants, parents d'élèves a montré une grande solidarité. On nous dit qu'en tant qu'enseignant on outrepasse nos compétences. Ce qui est vrai. Mais on n'est pas fonctionnaire 24 heures sur 24. C'est en tant que citoyens que l'on a agi. Une action qui n'a pas eu de conséquence sur notre travail puisque le scolaire et le périscolaire ont fonctionné durant cette période et que notre travail est plutôt salué."

Pour rappel, une soixantaine de personnes ont occupé l’école Gilbert-Dru (Lyon 7e) ce lundi pour offrir un toit à 11 élèves et leurs familles qui vivent dans la rue. Un mouvement qui s’était constitué sous présence policière et contre l'avis de la municipalité.

à lire également
Une école primaire
 Rares sont les enfants qui aiment, et savent, apprendre par cœur. Pour beaucoup, c’est une tâche fastidieuse, qui revient à apprendre bêtement et ne sert à rien. Pourtant, apprendre par cœur a un réel intérêt. Comment redonner ses lettres de noblesse à cet exercice pour le remettre au cœur des apprentissages ? Quelles méthodes proposer à son enfant pour l’aider ?
1 commentaire
  1. cecile972 - 21 novembre 2016

    Occuper des établissements scolaires est pathétique, arrêtez le mélange des genres et occupez vous plutôt de tous les enfants en difficultés dans cette école !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut