Gérard Collomb
© Tim Douet

Le projet d’A45 n’est pas prioritaire selon le rapport Duron

Philippe Duron, chargé du rapport du Conseil d’orientation des infrastructures, a annoncé que l’A45 entre Lyon et Saint-Étienne ne faisait pas partie des sujets prioritaires qui seront présentés au gouvernement.

Comme nous l'écrivions ce mercredi, le rapport du Conseil d’orientation des infrastructures (COI) ne privilégiera pas la construction de l'autoroute A45 entre Lyon et Saint-Étienne. "Quant au projet d'autoroute A45, entre Saint-Étienne et Lyon, nous en avons beaucoup discuté. On suggère un grand débat public multimodal afin d'améliorer le projet pour le territoire", a déclaré Philippe Duron, l'ex-député qui a rendu ce rapport au gouvernement ce matin dans une interview au journal Le Parisien.

Selon le COI, "Le projet A45 entre Saint-Etienne et Lyon, dont le contrat de concession est prêt, demande 400 M€ de contribution de l’État. Le Conseil a considéré que des réponses devaient être apportées au plus vite. Il propose de ne pas lancer cette concession, mais de réserver la part de l’État pour mettre en œuvre, sitôt après le débat d’orientation multimodale de la région lyonnaise, les réponses qui seront alors retenues". Des réponses qui devraient aboutir dans un calendrier 2023-2027 selon le scénario qu’ils envisagent.

Ce rapport servira de support pour la future loi de programmation des infrastructures. Ce matin, M. Duron n'a pas non plus voulu être définitif sur les dossiers non retenus : "On ne dit pas qu'ils sont enterrés, on dit qu'ils sont décalés dans le temps." Un certain sens de l'euphémisme pour celui qui a ajouté : "C'est l'heure des choix réalistes, en adéquation avec les besoins des Français au quotidien."

Hier, le journal Contexte écrivait que le Gouvernement avait décidé de retarder le projet d’A45, "voire de le renvoyer aux calendes grecques". Une information confirmée à Lyon Capitale par une source proche du dossier.

à lire également
Aéroport de Lyon-Saint-Exupéry
Le mouvement social national dans la fonction publique aura sans doute des répercussions sur le trafic aérien, mardi 22 mai. Trois syndicats, l’Usac-CGT, FO et l’Unsa, ont déposé un préavis de grève à la Direction générale de l'aviation civile (DGAC), pour le mardi 22mai, jour de mouvement social national dans les fonctions publiques d'État, territoriale […]
2 commentaires
  1. gédu - 1 février 2018

    Attendu avec impatience et crainte, le Conseil d’Orientation des Infrastructures a remis ce jeudi matin ses préconisations à la ministre des Transports. Le COI prévoit également de remettre à beaucoup plus tard le contournement autoroutier de Lyon. Attention toutefois car ceci ne concerne pas le passage à 2X3 voies de l’A 46 Sud et l’aménagement de shunts à Manissieux et Ternay prévus en 2023. Comme cela le transit continuera sans se gêner à passer le tunnel sous Fourvière et à polluer toute la presqu'île. DESESPERANT !, et dire qu'on continue à nous faire croire que l'on va réaliser un boulevard urbain apaisé à la place de cette autoroute mortifère dans Lyon. On nous prend vraiment pour des 'billes'??????

  2. Robes Pierre - 1 février 2018

    Duron, ex Député (le champion des cumulards 2013 selon le Point) , très aux courants des problèmes de circulations en Rhône-Alpes- Auvergne, faut dire que depuis le Calvados on analyse mieux les problèmes , les projets sont décalés !!, comme la suppression de la taxe d'habitation mais ce sera peut être un peu plus long , pour mémoire le projet date d'avant 1936, inauguration prévue pour le centenaire surement !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut