Lesteven
© Tim Douet

"La voiture revient dans nos centres urbains"

La ville n'en a pas fini avec la voiture. C'est l'analyse de la géographe et urbaniste Gaële Lesteven, chargée de recherche au Laboratoire Ville Mobilité Transport et enseignante à l'Ecole des Ponts ParisTech
.

"On a voulu sortir la voiture de nos centres urbains, aujourd'hui elle revient de manière plus partagée, que ce soit en autopartage - à Lyon vous avez les Bluely - ou bien que ce soit en coivoiturage, comme Blablacar, mais aussi les taxis et les VTC" analyse de la géographe et urbaniste Gaële Lesteven, qui participe cette année pour la première fois aux Journées de l'Économie.

Alors que l'automatisation des voitures pointe son nez - à 5-6 ans probablement estime-t-elle, elle ne pense pas que l'on puisse déjà deviner quels seront ses grands artisans : si les constructeurs automobiles traditionnels sont désormais contestés par de nouveaux acteurs comme Google, Uber ou Amazon, elle estime qu'ils n'ont pas encore dit leur dernier mot : "Il y a une vraie bataille pour l'automatisation des véhicules, mais pour moi le gagnant n'est pas encore désigné".

à lire également
L'autre direct reçoit Marie Brassier de Switch Collective Lyon. Et si vous changiez de vie en trouvant un nouveau travail ou en cherchant plus de sens dans l'actuel ? Avec le programme "Fais le bilan calmement", la start-up Switch Collective va plus loin qu'un simple bilan de compétence. Dans un monde où le bien-être au travail et […]
6 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 8 novembre 2017

    Le grand gagnant des voitures électriques, c'est ceux qui exploitent les ressources pour faire les batteries, comme Glencore . . Les voitures électriques ne sont qu'une arnaque écologique supplémentaire. Prenez votre vélo en ville, vous irez plus vite (porte à porte), vous garderez la forme, et vous dépenserez moins ! 🙂

  2. Robes Pierre - 8 novembre 2017

    les Bluely ces ventouses qui bouffent inutilement des places de Parking.Voitures automatisées quand les petites citadines Twingo, C1 et autre Peugeot vont si bien en ville sans les problèmes inhérents à ces caisses bourrées d'informatique.

  3. Gemini - 9 novembre 2017

    Elle ne le doit pas. Elle n’y a pas sa place. La qualité de vie des habitants dépends de la qualité de son environnement. Entre un environnement plein de verdure, où seuls piétons et modes doux cohabitent, et un environnement accaparé par la voiture, le choix est simple. Pourquoi ceux qui le peuvent partent habiter à la campagne ? Essentiellement pour fuir la ville, qui est invivable À CAUSE de la voiture.

  4. Kasneh - 20 novembre 2017

    Robez Pierre roule en caisse !

  5. Robes Pierre - 20 novembre 2017

    Gemini , tu serais pas partisan de l'A45 ce truc qui doit permettre aux bobos planqués dans les coteaux du lyonnais de venir vite bossé à Lyon qui pour le moment bouchonnent à Vourles

  6. Robes Pierre - 20 novembre 2017

    Robes Pierre roule en caisse vieux diesel de 2000, dès que la température dépasse 15°C il fonctionne à l'huile de friture. C'est gratos!, ça parfume la ville pour Gémini. Kanesh lui préfère rouler en poubelle subventionnée, chacun choisit sa misère.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut