La SNCF s'implantera dans la Tour Incity en 2016

Après la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes, c'est la SNCF qui prévoit de s'implanter au sein de la Tour Incity (Lyon 3e). La direction générale des TER compte y établir son siège national au 1er janvier 2016.

Le quartier d'affaires de Lyon séduit. Encore en construction, la Tour Incity (Lyon 3e) semble convoitée de toute part. Après la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes, c'est la SNCF qui annonce son intention d'y implanter le siège de la direction générale Régions et Intercités, soit la gestion de l'ensemble des TER français, dès le 1er janvier 2016.

La SNCF, dont les services informatiques sont également rassemblés à la Part-Dieu, dans la Tour Oxygène, prévoit d'occuper 18 niveaux de la Tour Incity, qui en comptera 39 au total. La direction régionale de l'entreprise devrait également quitter le quartier Perrache pour rejoindre la Part-Dieu, où de nombreux services seront regroupés selon Le Progrès. La direction des achats et le département TGV Sud-Est feraient partie du lot.

à lire également
Gare SNCF TER Lyon TGV
Lyon, le Rhône et trois autres départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes sont en vigilance orange aux vents violents à partir de ce mercredi soir 20h à jeudi 16h. La SNCF indique mercredi en fin d'après-midi que le vent fait tomber des arbres et que le trafic SNCF est perturbé dans la région.
4 commentaires
  1. Myerss69 - 9 avril 2014

    Oui forcement les belles et grande tour attire les societés et leur font une pub enorme! Plus de tour et toujours plus haut pour toujours plus d emploi, enfinnn!!!

  2. Bernard - 9 avril 2014

    A Lyon on construit des tours qui sont censées montrer le dynamisme des entrepreneurs et des capitalistes, et l'attrait économico-financier de la ville, mais on les remplit avec les personnels d'une société nationale qui ne parvient à l'équilibre de son budget que parce que l'Etat la protége de la concurrence dans son domaine, et parce qu'elle peut imposer les prix de vente de ses prestations à ses clients (par exemple les Régions, commanditaires des TER). Génial !!!

  3. bruitdevert - 9 avril 2014

    Et pour compléter le propos de Bernard, il s'agit d'entreprises qui déménagent leur activité à un endroit de la ville pour s'implanter dans la tour...intéressant. La vanité de la tour peut satisfaire les esprits chauvins qui cherchent une quelconque rivalisassions et la construction d'une image qui les satisfont, mais ce modèle de développement urbain marque ses limites à Lyon.

  4. LL - 9 avril 2014

    ce qui serait plus juste c'est de dire que c'est la sncf qui a permis de lancer la construction de la tour en signant son implantation depuis bien longtemps! ! la caisse d'epargne a achete la tour et va y installer son siège après coup...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut