L'enfant de 10 ans atteint par la rage est décédé

Le garçon de 10 atteint par la rage est décédé ce mardi soir à Lyon. L’enfant avait été mordu par un chiot à la mi-août lors d’un voyage au Sri Lanka.

Un jeune garçon originaire de Chasselay est décédé ce mardi soir de la rage. L’enfant avait contracté le virus au Sri Lanka, au contact d’un chiot errant avec lequel il aurait joué. Dû à la période d’incubation oscillant entre vingt et soixante jours, et sans avoir reçu de traitement prophylactique au Sri Lanka ou en France, le petit garçon n’a été hospitalisé à Lyon que le 4 octobre dernier.

On estime que chaque année la rage est responsable de 59 000 décès dans le monde. En cas de risque de contamination, des injections intramusculaires réparties sur un mois sont proposées. Administré à temps, ce traitement est efficace à 100 %, tant que les symptômes ne se sont pas déclarés. Dans le cas contraire, il n’existe aucun traitement à même de guérir de la rage.

à lire également
Impuissance définitive, chute de la libido, excitation génitale chronique ou perte de sensibilité : autant d’effets indésirables dramatiques induits, chez une partie des patients, par certains médicaments, surtout des antidépresseurs. Très peu de médecins les connaissent, ce qui ajoute à la détresse des personnes atteintes, qui sont sans doute plusieurs millions puisque jusqu’à 10 % de la population des pays industrialisés prend des antidépresseurs, la plupart depuis plusieurs années.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut