Institut Français de Civilisation Musulmane : une rentrée spirituelle et cérémonieuse

On distinguait surtout dans la foule plusieurs familles musulmanes pratiquantes, " les frères et les sœurs " selon le recteur. Certaines femmes voilées ont également fait le déplacement, seules. Selon une femme interrogée, le fait est assez rare, " on a l'habitude de venir prier le vendredi soir à plusieurs, avec son mari ou sa famille ".

Qui dit rentrée, dit aussi retrouvailles. Cette rentrée a été l'occasion pour les personnes présentes de se retrouver avec enthousiasme : on s'embrasse, on salue les habitués, on prend des nouvelles de la petite dernière. Cette réunion était avant tout privée, quasi-familiale, une rencontre entre réguliers, pour se remercier mutuellement de cette présence chaleureuse passée et à venir.

Une conférence par Abd-al-Haqq Guiderdoni, chercheur au CNRS, a suivi le discours d'ouverture du recteur et a entériné la dimension spirituelle de cette rencontre. Sur le thème " L'islam et la recherche de la connaissance ", le chercheur a dispensé une lecture sacrée et sentencieuse des corpus religieux, avant tout pour les étudiants et les fidèles de la salle.

Julien Lamy

à lire également
David Gréa, à Paris, en mai 2018 © Tim Douet
Son histoire est celle d’un prêtre hyper médiatique qui a déplacé les foules à Sainte-Blandine, la paroisse “derrière les voûtes”, en bousculant les codes à grands coups de “pop louange” version Église évangélique américaine, qui est tombé amoureux, s’est marié et est devenu papa. Notre entretien “Grande Gueule” de juin.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut