Grand Hôtel-Dieu
© Grand Hôtel-Dieu

Fragonard, Beefhouse : toutes les enseignes de Grôlée/Grand Hôtel-Dieu

Découvrez ce mois-ci dans Lyon Capitale notre dossier sur le renouveau du quartier Grôlée – Hôtel-Dieu qui ambitionne de devenir la deuxième plus grande artère commerçante de Lyon.

Il va refaçonner le visage commercial de la Presqu’île. Bien plus qu’une dérivation commerçante à la rue de la République, l’axe Grôlée – Grand Hôtel-Dieu, ambitionne de devenir la deuxième plus grande artère commerçante de Lyon. Un nouvel axe commercial de 700 mètres de long où de nombreuses boutiques font fleurir d'ici la fin 2017. Un quartier qui après avoir visé les enseignes de luxe, accueillera finalement des marques plus grand public. Avec Uniqlo comme locomotive, de nombreuses marques ont fait le choix de s'installer comme Fragonard, Beefhouse ou encore Miliboo et de nombreuses autres, à découvrir dans le mensuel n°769 de Lyon Capitale disponible ce vendredi 1er septembre.

Un nouvel axe commerçant qui viendra compléter une rue de la République "embellie afin de la rendre plus agréable", comme l’a confié Fouziya Bouzerda, adjointe au commerce du maire de Lyon. De quoi faire de Grôlée, le futur "quartier le plus trendy de Lyon", et du Grand Hôtel-Dieu le futur "Covent Garden lyonnais".

Découvrez toutes les enseignes et toute l'histoire de ce nouvel axe commercial dans notre dossier "Grôlée – Grand Hôtel-Dieu, le nouvel axe commercial de Lyon", disponible ce vendredi 1er septembre.

à lire également
Des pas-de-porte des quartiers branchés au seuil de réseaux plus sages, une nouvelle génération de trentenaires est en train de monter à Lyon. Des entrepreneurs qui revendiquent la qualité de vie plus que l’argent comme idéal. Avec leurs codes novateurs des métiers du design et de la communication digitale, ils développent des concepts hybrides séduisants, mais bien rentables. Une jeunesse mondialisée difficile à étiqueter qui dépoussière sérieusement l’image du chef d’entreprise lyonnais traditionnel et ringardiserait presque celle du start-upper.
1 commentaire
  1. Kasneh - 1 septembre 2017

    On peut espérer qu'au vue de l'investissement colossal, ce nouvel ensemble ne sera pas le coup foireux de la rue Carnot qui ne s'est toujours pas remise de la vente de l'ère Collomb.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut