Expulsée d’un avion pour avoir chanté du Whitney Houston

C’est un hommage particulier qu’a voulu rendre la passagère d’un vol Los Angeles-New York à la chanteuse disparue. Un acte qui n’a pas été apprécié à sa juste valeur.

Les passagers et les membres d’équipage du vol Los Angeles-New York de la compagnie American Airlines n’ont apparemment pas apprécié la voix de la chanteuse qu’ils comptaient parmi eux. La semaine dernière, une jeune femme a refusé de s’arrêter de chanter le tube planétaire de Whitney Houston I will always love you. Une chanson certes sympathique mais qui, lorsque l’interprète chante faux et en boucle, peut s’avérer un peu crispante.

Un comportement qui serait dû au diabète

La chanteuse en herbe, qui dérangeait les passagers et “interférait avec l’équipage”, a donc été débarquée à Kansas City, explique Joe McBride, le porte-parole de l’aéroport : “Il y avait un membre du service fédéral de police de l’air dans l’avion. Il lui a mis des menottes et l’a sortie de l’appareil.” Comme on peut le voir dans la vidéo, cela n’a pas interrompu son vibrant hommage. La jeune femme a ensuite été interrogée et on ne lui a pas permis de remonter à bord. Elle a donc continué sa route en taxi.

Pour sa défense, elle aurait expliqué aux autorités qu’elle était diabétique et que son comportement serait dû à sa maladie.

Si la musique est censée adoucir les mœurs, ce n’est qu’une fois la diva d’un instant expulsée de l’avion que la tranquillité est revenue dans l’appareil. Les passagers sont arrivés à New York avec moins d’une heure de retard et une anecdote surprenante à raconter à leurs proches.

Si la vidéo ne s'affiche pas, cliquez ici.

à lire également
Le directeur de l'EM Lyon, qui a dû gérer cette année les polémiques sur l'enregistrement de Laurent Wauquiez et sur le fichier sexiste qui circulait au sien de l'école, va passer la main à Tawhid Chtioui le 1er avril 2019.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut