Elliott Aubin : "le programme de Macron, c'est l'ubérisation"

Elliott Aubin, candidat de La France Insoumise aux législatives sur la 1ère circonscription du Rhône, est l'invité de L'Autre Direct. Il évoque l'alliance impossible avec le PS et Emmanuel Macron.

Elliott Aubin, élue du 1er arrondissement et candidat aux législatives de la France insoumise, le slogan de campagne de Jean-Luc Mélenchon, réfute toute alliance avec le PS de Benoît Hamon. Il met en avant le cas de Myriam El Khomri comme un des points de blocage : "Ce n'est pas une question de personne. Comment peut-on expliquer aux Français que l'on s'est opposé à un gouvernement et qu'aujourd'hui, on s'allie avec des membres de ce gouvernement". Elliott Aubin pense que même sans alliance, Jean-Luc Mélenchon peut se qualifier pour le second tour de la présidentielle. Une échéance à laquelle est pour l'instant invité Emmanuel Macron, favori dans les sondages. "Emmanuel Macron est une bulle médiatique. Dans son meeting à Lyon, il n'y a eu aucune proposition. Son programme on le connaît, c'est l'ubérisation de la société", s'inquiète Elliott Aubin. Il revient aussi sur sa candidature aux législatives face à Thierry Braillard (PRG) et Anne Lorne (LR) dont il dénonce la radicalisation.

à lire également
Françoise Grossetete
Le président de la République tenait le 17 avril un discours devant le parlement européen. Préparation des élections de 2019 ou propositions concrètes pour l’Union Européenne, Françoise Grossetête et Michèle Rivasi eurodéputées du Rhône, réagissent.
1 commentaire
  1. turlututu - 10 mars 2017

    moi aussi, j'ai eu plein d'idéologies dans la tete, et plus jeune, j'ai eu un peu de mal à structurer toutes ces idées, ces concepts géniaux. Et puis vient l'age et l’expérience, diverses villes , divers job divers projets, beaucoup de personnes très très différentes rencontrées. Et on comprend mieux , concrètement, de maniere pragmatique , comment tout cela s'articule. Et on s'eloigne des idéo, des concepts fumeux , pour mieux se focaliser sur les changements , les adaptations et les evolutions, mais sans plus croire béatement aux revolutions. Parce qu'on sait que ca ne fonctionne pas mieux en cassant tout. Que ce ne sont pas des boulversements dont les gens ont envies, loin s'en faut, ce sont des changements, des evolutions . l'experience réelle et le pragmatisme eloigne des extremistes

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut