Don d'organes : les médecins ne s'opposeront pas aux familles

Contrairement à ce qu'on peut lire dans la presse depuis ce week-end, les organes ne seront pas prélevés contre l'avis des familles. L'amendement voté à l'Assemblée nationale laisse la place à un dialogue.

Les médecins et les professionnels de santé, opposés à l'amendement de Jean-Louis Touraine sur le don d'organes "automatique", sont rassurés. L'amendement du député du Rhône a été retiré du projet de loi santé adopté ce mardi et remplacé par un autre, plus souple, rédigé par le Gouvernement. Contrairement à ce que nous écrivions, et ce qui a été publié dans la presse nationale, notamment sur le site internet du Monde qui titrait l'un de ses articles "Les organes pourront être prélevés sans l'avis des familles", un dialogue est envisagé entre les médecins et la famille en cas de prélèvements.

Les anesthésistes et réanimateurs rassurés

Le Professeur Claude Ecoffey, président de la Société française d'anesthésie et de réanimation (SFAR), s'était élevé contre l'amendement Touraine – qui prévoyait notamment de ne plus consulter les proches du défunt lors d'un prélèvement et d'exprimer son opposition à un don d'organes uniquement dans un registre national de refus-. Contacté par Lyon Capitale, il estime, ce mardi, que l'amendement voté lui "convient" et n'envisage plus de se mobiliser contre la nouvelle loi.

La levée de boucliers est retombée

Yvanie Caillé, la directrice de l'association Renaloo *, qui était également montée au créneau, se dit "heureuse" du nouvel amendement. "L'information des familles se fera avant le prélèvement, donc un dialogue aura lieu. Les professionnels de santé ne pourront pas aller contre un avis défavorable de la famille", explique Yvanie Caillé. De plus, le registre des refus ne sera pas le seul moyen d'exprimer son opposition au don d'organes, il y en aura d'autres et ce sera au Conseil d'Etat de les déterminer."

* L'association Renaloo représente des patients concernés par la dialyse et la greffe de rein

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut