Deux ados s’agrippent à un tram : un élu de Bron partage la photo

À Bron, dimanche après-midi, deux adolescents se sont dangereusement agrippés à une rame du tramway T5, les pieds en appui sur les phares. Ils se sont laissé transporter sur plusieurs centaines mètres. Une photo prise par un témoin circule sur Internet.

Dimanche après-midi, deux adolescents se sont agrippés sur la dernière rame du tramway T5. Comme le rapporte Le Progrès ce lundi, ils se sont laissé transporter sur quelques centaines mètres, sous l’œil abasourdi des passants et automobilistes. Une photo prise par un témoin circule sur Internet, sur laquelle on voit les deux jeunes acrobates accrochés sur la carrosserie du tram, les pieds en appui sur les phares. Un périple inconscient, dangereux et formellement interdit.

L’élu d’opposition Yann Compan (UMP), qui partage la photo sur le Net, n’a pas manqué de faire un lien avec Annie Guillemot, sénatrice-maire de Bron fraîchement élue à la tête du Sytral. “Cela démontre bien le travail qui lui reste à accomplir", a-t-il expliqué au Progrès.

4 commentaires
  1. olsoie - 15 juin 2015

    Vu la même scène sur le T3 entre Decines et Vaulx la Soie jeudi soir dernier ! Vraiment inconscients !!!

  2. YOYO - 17 juin 2015

    Ben s il leur arrive quelque chose, la municipalité déclarera qu'elle n est pas coupable, qu'elle est responsable et il y aura une marche blanche.

  3. INCITY69 - 7 juillet 2015

    Ah toujours les mêmes, encore un mouloud et son cousin mohamed... Et après devant Mr le juge : j'ti jure Missiou le juge, j'y savais pas que c'était dangereux di monté sur le tram, j'ti jure Missiou le juge j'y recommencerai pas, promis craché...

  4. webmaster - 7 juillet 2015

    Lyoncapitale.fr offre un espace de liberté aux internautes.Veuillez néanmoins échanger dans le respect des autres et du site.Nous vous rappelons que les insultes, la diffamation et l'incitation à la haine raciale peuvent être considérés comme un délit.

  5. INCITY69 - 9 juillet 2015

    Pourtant c'est bien la vérité... On ne veut pas regarder la situation en face à Lyon Capitale apparemment

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut