Mont-Blanc
Matthieu Riegler

Des restes humains découverts sur le Mont-Blanc

Un sexagénaire lyonnais qui a déjà de nombreuses découvertes de carcasses d’avion à son actif est tombé sur une main féminine et un morceau de jambe. Il a sa petite idée quant à leur provenance...

Il se présente comme un aventurier. À 62 ans, le Lyonnais Daniel Roche se passionne pour les histoires de deux avions disparus dans les Alpes françaises dans les années 1950 et 1960. Depuis plus d'une décennie, il découvre régulièrement dans le massif du Mont-Blanc des morceaux de carlingue potentiellement issus du Malabar Princess d’Air India ou du Kangchenjunga, un Boeing 707 de cette même compagnie, respectivement disparus en 1950 et 1966.

“Je retrouve souvent des morceaux de scalp”

Mais, ce jeudi, Daniel Roche a fait une trouvaille plus inhabituelle, indique l'AFP. Il a découvert des restes humains : une jambe et une main. "Je retrouve souvent des morceaux de scalp, de mâchoires, a-t-il commenté. Mais là, c'est une main, fine et entière, parcheminée, et un morceau de jambe, la partie supérieure." L'aventurier pense qu'il s'agit des restes d'une passagère du Boeing qui s'est écrasé en 1966, dont il a retrouvé un réacteur.

Le peloton de gendarmerie de haute montagne de Chamonix a rapatrié les restes dans un sac mortuaire et les a remis aux pompes funèbres en attendant de voir les démarches à entreprendre avec le procureur de la République. Selon les gendarmes, la main et la jambe n'appartiendraient pas au même corps.

à lire également
Ce mercredi matin, un piéton nonagénaire a été renversé sur un passage protégé, boulevard Burdeau, par une voiture à 9h15. Le conducteur, dont l’automobile est immatriculée dans l’Ain, est âgé de 80 ans. D’après Le Progrès, un octogénaire a renversé aujourd’hui un nonagénaire à 9h15 au boulevard Burdeau qui est pourtant un passage protégé. Le […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut