braquage
Google Map

Bijouterie braquée : la séquestration violente de 5 employés

Deux individus ont pénétré ce jeudi matin dans une boutique située rue Edouard Herriot, dans le 2e arrondissement. Ils ont séquestré cinq employés avant de prendre la fuite, sans avoir pu ouvrir les coffres principaux.

Nouvelle affaire de braquage dans l'agglomération lyonnaise. C'est la bijouterie Beaumont-Finet, située au 100 rue Edouard Herriot, qui a été visitée au petit matin. Deux individus encagoulés, armés d'une arme de poing et d'un pistolet mitrailleur, ont fait irruption dans la boutique ce jeudi, à 8h15.

Ils ont d'abord pénétré dans des bureaux annexes avant de rejoindre le commerce. Ils ont séquestré les employés à mesure que ceux-ci arrivaient sur leur lieu de travail. Ce sont au total cinq personnes qui ont été ainsi prises en otage, pendant une dizaine de minutes. Dans un accès de nervosité, l'un des malfaiteurs a tiré : un employé a été légèrement blessé à l'oreille."Ils étaient très excités, et violents", souligne un enquêteur.

Les braqueurs n'ont cependant pas pu mettre la main sur un gros butin. Aucun des employés ne détenait en effet les clés des coffres principaux, et le directeur n'était alors pas présent. Les deux complices se sont donc rabattus sur un coffre secondaire. On ignore la valeur ainsi dérobée, mais selon un enquêteur, elle ne serait pas importante. Les malfaiteurs ont ensuite pris la fuite à bord d'une Mini-Cooper volée conduite par un 3e homme. Et l'ont incendiée à Gerland.

à lire également
L’un des braqueurs d’une bijouterie luxembourgeoise arrêtés en mars dernier comparaissait ce mercredi au tribunal pour évasion et corruption. L’arrestation des braqueurs s’était faite entre les tirs de kalachnikov des braqueurs contre les policiers.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut