Auvergne-Rhône-Alpes : 9,5 millions d’habitants prévus en 2050

Ce jeudi, l’Insee Auvergne-Rhône-Alpes a publié un rapport concernant les projections de population régionales à l’horizon 2050.

Le constat est simple. D’ici à 2050, toutes les régions devraient connaître un accroissement de leur population. Au vu des tendances récentes d'évolution de la fécondité, de la mortalité et des migrations, la région devrait compter 9,5 millions d’habitants si le développement se poursuit tel quel. L’Insee rappelle tout de même que la croissance démographique d’Auvergne-Rhône-Alpes serait plus importante que la moyenne nationale. “La région contribuerait à 22 % de la croissance démographique nationale, alors qu'elle ne pèse que 12 % de sa population”, précise l’institut.

Une région jeune et attractive

Auvergne-Rhône-Alpes connaît une attractivité particulièrement favorable chez les 25-55 ans. Une situation quelque peu atypique en comparaison des autres régions françaises. À l’avenir, les départements jeunes et urbains du Rhône, de l'Isère et du Puy-de-Dôme auraient une croissance démographique supérieure à la moyenne régionale. La Savoie, la Drôme et l'Ardèche connaîtraient des évolutions similaires. Mais, dans ces départements, le vieillissement de la population serait plus prononcé. Cependant, du fait d’un déficit naturel prononcé, la Loire, la Haute-Loire, l'Allier et le Cantal devraient connaître une dynamique légèrement moins favorable.

à lire également
Etienne Blanc
Ce mardi, le tribunal administratif de Lyon annulait le budget 2016 de la région Auvergne-Rhône-Alpes, à la suite d’un recours déposé par les élus RCES. Si l’opposition se félicite de la décision de justice, l’exécutif préfère y voir une mesure "qui ne changera pas grand-chose".
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut