35 600 écoliers font leur rentrée à Lyon

Ce mardi, 35 600 enfants lyonnais reprennent le chemin de l’école. Ils sont environ 890 de plus qu’en 2012. Depuis 2008 les dépenses de fonctionnement dédiées à l’éducation et la petite enfance ont augmenté de 24 % à la Ville. Petit tour d’horizon de la rentrée 2013, en chiffres.

Ce mardi, 35 600 élèves font leur rentrée dans les 197 écoles de la ville de Lyon, maternelles et élémentaires confondues. C’est environ 890 têtes blondes de plus qu’à la rentrée 2012. Pour absorber la croissance démographique de la ville, deux nouvelles écoles ouvrent cette année. Le groupe scolaire Julie-Victoire Daubié accueille dès aujourd’hui 6 classes de maternelles et 10 classes élémentaires dans le 7e arrondissement, rue Victorien Sardou. Dans le 8e, l’école Marie Bordas a été reconstruite. 18 classes y font leur rentrée.

Sur le courant de l’année 2013, 115 groupes scolaires ont fait l’objet d’opérations de maintenance ou de rénovation. Les enfants de cinq écoles élémentaires, George Lapierre dans le 4e arrondissement, Diderot dans le 5e, Kennedy dans le 8e et les écoles Mistral et Dahlias dans le 9e, vont pouvoir jouer dans une cour réaménagée avec leur participation.

6 500 repas de plus dans les restaurants scolaires

Les 125 restaurants scolaires accueilleront tout au long de l’année selon les prévisions de la ville, une moyenne de 23 000 repas, soit 6 500 de plus qu’en 2008. Neuf selfs ouvriront au cours de l’année. Le coût moyen des repas en cantine est de 3,60 euros pour les familles. Le chantier d’une nouvelle cuisine centrale à Rillieux-la-Pape vient de débuter et s’achèvera pour la rentrée prochaine. Le budget total est de 16,5 millions.

Des PC dans toutes les écoles élémentaires

Pour ce qui est des équipements numériques, chaque école élémentaire de Lyon est équipée d’une salle informatique de 15 PC et toutes les maternelles ont également un poste informatique récent. Les écoliers sont encadrés pour cette rentrée par près de 3 400 personnes dont 1 381 agents permanents et 124 dédiés aux remplacements.

Des "efforts massifs" dans l’éducation

Gérard Collomb et son adjoint à l’éducation et à la petite enfance, Yves Fournel, se félicitent de ces "efforts massifs" consentis dans le secteur. Le budget de l’éducation et de la petite enfance constitue en effet, avant la culture, le premier de la ville. Depuis 1995, il n’a cessé de grossir pour atteindre 130 millions sur la période 2008-2014, soit une augmentation de 24 %.

à lire également
Gérard Collomb
Après l'annonce de sa candidature aux élections municipales à Lyon en 2020, ce lundi, Gérard Collomb a assuré qu'il demeurerait ministre de l'Intérieur à part entière jusqu'à l'été prochain. Un position difficilement tenable, selon ses opposants politiques. D'autant que l'ex (et futur ?) maire de Lyon semble déjà concentré sur son retour. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut