Naoëlle gagnante détestée de Top Chef fait le bad buzz

Rares sont les personnalités de la télé-réalité ou des concours culinaires à faire autant l'unanimité contre eux. Depuis plusieurs jours, Naoëlle, gagnante de Top Chef 2013, attire les foudres des internautes, notamment sur Facebook et Twitter. Retour sur un buzz négatif.

Un visage fermé et concentré quand elle travaille, des ordres secs et surtout "l'affaire du vol des têtes de crevettes" : le montage de l'émission Top Chef n'aura pas épargné la candidate Naoëlle. Difficile de dire si la jeune femme est aussi antipathique dans la vraie vie que le laisse entrevoir l'émission. Bilan après onze semaines de compétition : la jeune femme qui a remporté Top Chef est devenue l'une des personnalités les plus détestées de la télévision.

L'affaire des crevettes

Le 9 avril, une page intitulée "Anti-Naoëlle Top Chef 2013" est lancée sur Facebook. Pendant deux semaines, elle ne rencontre qu'un succès relatif. Mais le 22 avril, la vindicte populaire contre la chef s’accélère. Dans l'émission diffusée ce jour-là, le montage laisse sous-entendre qu'elle "vole" des têtes de crevettes à l'un des autres candidats. Même si ce dernier a depuis démenti le larcin, le mal est alors fait et le mouvement des "anti-Naoëlle" s'agrandit. Les internautes la prennent en grippe et critiquent son comportement sur les réseaux sociaux. Elle devient alors celle prête à tout pour gagner, n'hésitant pas à voler ses adversaires pour y arriver.

Déclarée gagnante avant la diffusion de la finale

Le mercredi 24 avril, un nouvel événement alimente l'antipathie ressentie par le public envers Naoëlle. Christopher Hache, chef des cuisines du restaurant Les Ambassadeurs annonce sur Twitter la victoire de la jeune femme alors que l'émission n'a pas encore été diffusée. Marqués par la scène des crevettes, montrée deux jours avant, les internautes s'offusquent du résultat et la page Facebook "Anti-Naoëlle" continue d'attirer les fans.

À l'inverse, l'autre finaliste, Florent, bénéficie d'un regain de popularité. Les sceptiques doutent de la victoire de Naoëlle qui ne peut gagner contre le "gentil" de l'histoire. Pourtant, sa défaite est effectivement confirmée le 29 avril, lors de la diffusion de la dernière émission de Top Chef. Durant toute la soirée, les internautes ne manqueront pas de critiquer une nouvelle fois l'attitude de la jeune femme, notamment avec son équipe qu'elle dirige d'une main de fer. De son côté, Florent apparaît alors comme plus sympathique, plus détendu, n'hésitant pas à jouer la carte de l'humour avec sa brigade. Mais la victoire confirmée de Naoëlle ne passe pas.

Des attaques sur les réseaux sociaux

L'émission désormais terminée, la bataille se déroule maintenant entièrement sur les réseaux sociaux. Alors que la page officielle de Naoëlle ne compte que 3843 fans, celle de Florent en regroupe 37 000. Pire, l'espace "l'anti-Naoëlle" est désormais à plus de 77 800 "j'aime", confirmant un mouvement qui a pris de l'ampleur. Là, les détracteurs n'hésitent pas à poster leur déception, encouragés par les commentaires de celui/ceux qui gère(nt) la page : "TOP CHEF : cette année, les valeurs véhiculées par la gagnante de l'émission et cautionnées par le jury (vol, vulgarité, mépris, etc.)" ou bien encore "Vous êtes 77 713 à penser que Naoëlle ne mérite pas son titre de Top Chef, et que cette année le jury a fait preuve d'un favoritisme flagrant". Néanmoins au milieu de ces attaques contribuant au mauvais buzz entourant la candidate, des internautes s’émeuvent de la violence de certains propos tandis que la chaine M6 a préféré ne pas réagir, se contentant d'effacer automatiquement sur ses propres pages les messages négatifs.

De leur côté, les internautes Guillaume de Kergariou et Olivier Deitz, déçus de la défaite de Florent, ont décidé de lancer un appel aux dons intitulés "Top Chef 2013 : Objectif 100 000 euros pour Florent", sur la plateforme Leetchi. Lors de la publication de cet article, l'initiative a déjà récolté 11 305 euros et le site prendra 4 % à la fin de la campagne.

Un logique rejet ?

Le rejet de Naoëlle semble somme toute logique, pour ne pas dire humain. Dans l'émission, la chef est décrite comme une personne prête à tout pour gagner, concentrée dans son travail et parfois directe dans ses ordres. L'image renvoyée par l'émission, notamment lors de la final est celle de l'inflexibilité, voire de l'autorité. Naoëlle est le patron qui dirige, les autres s'exécutent. Florent bénéficie de l'aura du "bon gars", proche des gens, riant avec eux, aimant son restaurant à la campagne et histoire de parachever son joli portrait : sa femme est enceinte. Florent est ainsi "Mr tout le monde", celui que le public aimerait voir réussir, car il lui ressemble. Bref, "le gentil" qui doit naturellement gagner dans toute série ou film.

Sauf qu'ici, c'est la figure du "méchant" qui triomphe à la fin, bouleversant ainsi les notions du bien et du mal qui fonctionnent à Hollywood, mais pas forcément dans le monde du travail. Reste que tout cela est un programme télévisé soigneusement monté. Naoëlle a attiré les commentaires négatifs, mais le vrai gagnant reste indiscutablement M6 dont l'émission continue de faire parler d'elle, même une fois terminée. La chaîne poussera-t-elle le vice jusqu'à organiser une revanche Naoëlle/Florent ? Indirectement, elle l'organise ce lundi soir en confrontant la gagnante de cette année à Jean Imbert, Top Chef 2012. Le bad buzz fait la promotion du programme, le public pourra voter et "se venger". La boucle est bouclée.

Lire aussi : TopChef : la mise à mort télévisée de Naöelle.

à lire également
Marc Veyrat
Le tribunal de grande instance de Nanterre avait à juger, ce mercredi matin, l'affaire opposant le chef étoilé de Haute-Savoie, Marc Veyrat, au guide Michelin qui lui a retiré sa troisième étoile en janvier dernier. Décision sera rendue le 31 décembre prochain.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut