Mama Shelter Lyon
© Tim Douet

Les terrasses incontournables de Lyon 3e, 7e et 8e

Street hype

Une enfilade de bouées gonflables multicolores plus kitchissimes les unes que les autres, au-dessus d’une nuée de tables ou d’un bar géant (pour éviter la noyade ?), des murs et un plafond noir calligraphiés à la craie de couleur par l’artiste spécialiste de la très chic “street-calli” Tarek Benaoum, des canapés mi-rayés mi-zébrés, des tabourets tam-tam siglés super-héros, des tapis improbables et des lampes sorties de nulle part. Voilà pour le décor. Un brin foutraque, en tout cas hyper branchouille, et signé du top-designer Philippe Starck. Pour le quartier, c’est Jean-Macé, “épicentre urbain de la ville déployant une énergie qui fait penser à ce Brooklyn de nos rêves”, Mama Shelter says.
Pour l’assiette, Mama Shelter a branché Alain Senderens, le cuisinier-à-la-barbichette-du-savant-Cosinus. Souvenez-vous, c’est ce grand chef parisien qui, en 2005, renonça spectaculairement à ses trois étoiles pour se lancer dans une cuisine plus souple, libérée. Ici, dans ce qui promet de devenir la table branchée de Lyon, Senderens est en roue libre : cuisine légère, déambulatoire. En vedette, la cocotte de coquillettes jambon Mostellos et œuf mollet. Régressif et trop bon.

Mama Shelter. 13 rue Domer, Lyon 7e/Jean-Macé – 04 78 02 58 00

Atmosphère, atmosphère

Gagnaire, Blanc, Orsi, Rostang, Dutournier... Olivier Paget a eu de grands profs. C’est aujourd’hui un cuisinier avec du cœur.
Frais, modeste, maîtrisé, sagement tarifé. Il aime les textures, les chauds-froids, les mariages mets et vins (L’Âme Sœur est ainsi un clin d’œil au vin de pays de son pote Stéphane Ogier, grand vigneron d’Ampuis).

L’Âme Sœur. 209 rue Duguesclin, Lyon 3e/palais de justice – 04 78 42 47 78

Acidulé

Un olivier, de la pierre, du bois, des chaises acidulées, une terrasse planquée et baignée de lumière en plein cœur du 3e arrondissement. Le Vert Tige est aujourd’hui l’un des incontournables des habitants du coin. Pas de fausse note, ni de vertige culinaire, certes, mais une cuisine – inspirée de son passage chez Michel Del Burgo (alors deux étoiles à La Barbacane, à Carcassonne) – assez subtile et très gourmande.

Vert Tige. 10 rue Danton, Lyon 3e – 04 78 60 04 95

Children-friendly

Si le 8e arrondissement est le plus pauvre en restaurants, on arrive néanmoins à y dénicher quelques terrasses étonnantes. Celle du Monplaisir Côté Cour par exemple, nichée au fond d’une arrière-cour. Une table sans prétention, un plat du jour à 8,90 euros, une jolie terrasse et une aire de jeux pour les enfants. Un petit coin de soleil dans le quartier... Lumière.

Monplaisir Côté Cour. 64 avenue des Frères-Lumière, Lyon 8e – 04 78 75 00 00

à lire également
Casareccio pizza
Avant la finale de Ligue Europa qui aura lieu à Lyon ce mercredi soir, Lyon Capitale republie son papier sur les meilleures pizzas en livraison paru lors de l’Euro 2016 (N°756). 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut