Koodeta, lifestyle experience

le Koodeta extrapole les expériences culinaires

Tout commence par un léger picotement sur la langue, se poursuit par un délicieux effet anesthésiant de toute la bouche. Rouvrez les yeux, vous êtes bien à table. Au Koodeta précisément. Le jeune chef Olivier Deterne qu'on avait connu au Comptoir de la Bourse (dont il dirige toujours les cuisines) expatrie désormais son talent, à deux pas de la Part-Dieu. Dernière trouvaille en date : les sechuan buttons, une étonnante expérience électrique. De petits boutons de fleurs, jaunes, essentiellement consommés dans la province au sud de la Chine (Sechuan) mais aussi en Afrique et en Amérique du Sud. Employé contre la malaria dans certains pays, pour éliminer les parasites dans d'autres, en cuisine par Ferran Adria (El Bulli - Espagne) dans son leche eléctrica, les sechuan buttons cassent les goûts au Koodeta. Olivier Deterne les envisage sur un cube de gelée neutre, sorte de "trou normand" analgésique entre un plat axé sur la terre et un autre tourné vers la mer. Pourquoi ne pas également mastiquer ces pistilles extra pour glisser de saveurs très fortes à des bouquets plus doux ?
Car au Koodeta, la révolution est permanente. Le "Che" veille au grain (jusque dans les toilettes, qui ne laisseront personne indifférent...). Les noix de Saint Jacques rôties sur un wok de germes de soja, choux chinois au basilic thai avec son riz créole sont cuites dans un ballon, le homard du vivier sur une pierre de lave, les ragoûts de fruits de mer aspirés avec des pailles, dans des verres à cocktail.

Fin du fin, la mousse de mangue, qui accompagne la panacotta de fruits exotiques et son biscuit au thé vert, est cryogénisée à l'azote liquide, devant les clients ébahis. En bouche, la mousse craque, avant de révéler son côté aérien

Koodeta, lifestyle experience.
6, rue Lavoisier. Lyon 3e.
04 78 37 05 09.

Coup de coeur
Si vous prenez l'apéro au Comptoir de la Bourse (33 rue de la Bourse, Lyon 1er), un taxi vous emmène gratuitement dîner (ou déjeuner, ou continuer l'apéro) au Koodeta. Mieux, nul besoin d'avancer les frais, tout est pris en charge.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut