Polémique misogyne à l'OL : un supporter lyonnais témoigne


Par Gregor Clauss
Publié le 29/01/2017  à 16:25
1 réaction

En marge de la défaite de l'Olympique lyonnais face à Lille (1-2), une polémique a enflé au sujet d'un étendard en tribunes du Parc OL, invitant les femmes à rester en cuisine.

L'étendard qui suscite de nombreuses réactions
L'étendard qui suscite de nombreuses réactions

"Sale soirée" a déclaré l'entraîneur Bruno Genesio après la défaite de son équipe samedi après-midi face à Lille (1-2). Mais un autre sujet a enflammé les réseaux sociaux: une image capturée par les caméras de Canal+, sur un étendard du virage Nord invitant les hommes à rester au stade et les femmes à partir en cuisine. L'image n'a pas manqué de faire réagir, notamment la journaliste de BeIN Sports Anne-Laure Bonnet. Dans un tweet, elle somme Nathalie Boy de la Tour, présidente nouvellement nommée de la Ligue de football professionnel (LFP), de réagir :

 

Une affaire qui rappelle les propos de Bernard Lacombe, tenus il y a trois ans. Un étendard vivement critiqué sur les réseaux sociaux, et relayé sur plusieurs sites Internet. Une "misogynie" peu compréhensible pour certains compte tenu de la place prépondérante qu'occupe l'OL féminin dans l'armoire à trophées lyonnaise. Le président Jean-Michel Aulas a annoncé sur Twitter que le club allait porter plainte :

 

Pour Théo, un habitué du Virage Nord : "Soit Aulas est sincère, soit il bluffe et s'expliquera avec le Kop Virage Nord, [l'association de supporters du Virage Nord et à qui appartient l'étendard]. S'il est sincère, c'est grave parce que cela veut dire qu'il est prêt à se mettre son groupe de supporter à dos pour trois médias qui lui tombent dessus".

"Ça fait bien 10 ans qu'on voit cet étendard"

Théo ne comprend pas la polémique : "Ça fait 10 ans que je viens au stade et 10 ans que je vois cet étendard, je pensais que les gens l'avaient déjà vu, je n'ai pas compris pourquoi ils s'offusquent maintenant". Pour lui, c'est une banderole "à prendre au deuxième, voire au troisième degré". "C'est une vanne entre les membres historiques des Bad Gones. Certains d'entre eux sont même des femmes". S'il admet que cette blague "ne l'a jamais fait rire parce que je ne suis pas dans ce délire", il range cet étendard "dans la mentalité stade. C'est un peu beauf, l'idée c'est de provoquer un peu. La mentalité dans ce contexte est humoristique et vraiment pas méchante".

Pour Théo, l'étendard représente donc une "culture tribune, pas toujours très intelligente, il faut l'avouer". Mais selon ce supporter, "ce n'est pas méchant, le stade, c'est un jeu". Et de renchérir : "Si t'as fait un match au virage Nord, tu ne peux pas dire que le groupe est misogyne. J'ai emmené plusieurs fois ma sœur au stade. La polémique est montée par des gens qui ne cherchent pas vraiment à comprendre. Il n'y a rien qui leur permet d'affirmer que ce n'est pas qu'une vanne".

Pire, le fan se dit "dégoûté de la polémique". "Quand les supporters font passer un message pertinent, personne ne relaye. Mais quand c'est pour nous taxer de misogynes, tout le monde est là ! Ce sont des gens totalement extérieurs à la culture stade qui nous demandent de nous expliquer".

Toute l'actualité sur l'OL, c'est sur notre site Internet www.olympique-et-lyonnais.com

  • Actuellement 4 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.9/5 (22 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
1 commentaire

En même temps : on parle de supporters de football ....

Signaler un abus | le 29/01/2017  à 20:36 | Posté par  LyobRebelle  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.