OL – Besiktas : le Parc OL va connaître la ferveur turque


Par La rédaction O&L
Publié le 13/04/2017  à 10:34
Réagissez

Le match entre l’OL et le Besiktas s’annonce chaud en tribune. Plus de 15 000 supporters turcs sont attendus au Parc OL ce jeudi soir. Parmi eux, des “purs et durs” du Besiktas, mais aussi des supporters d’autres clubs turcs qui viennent par patriotisme. 

Grand Stade de Décines
© Tim Douet
Grand Stade de Décines

L’engouement suscité par le quart de finale aller de Ligue Europa est tel que les questions et les inquiétudes sont nombreuses. Comment expliquer cet engouement des fans turcs pour ce match ? Attila Bahar, 22 ans, qui gère le compte Twitter et la page Facebook (non-officielle) "Besiktas J.K France" apporte quelques éléments de réponse. "Le football turc est devenu très attrayant avec des stades bouillants, des supporters passionnés et des rivalités, indique-t-il. Mais la majorité des Turcs au stade seront des fans du Besiktas". Selon lui, l’explication est simple : "Les supporters turcs aiment le football et souhaitent voir du beau jeu".

Une unité difficile à obtenir mais...

Quant aux adversaires habituels de BJKFenerbahçe et Galatasaray, tous issus de la ville d’Istanbul, le soutien est partagé. L’administrateur de la page Facebook "Fenerbahçe S.K – France" affirme en effet, que de nombreux sympathisants du Fener seront présents au Parc OL, ce jeudi soir, pour soutenir le Besiktas. "Quand une équipe turque joue une compétition européenne, tous les supporters turcs vont au match pour les supporter. Même si les équipes sont rivales (…), ça représente la Turquie", nous confie-t-il. Cependant, il nous informe que ce n’est pas un mouvement voulu par une des organisations de supporters du Fenerbahçe mais des initiatives volontaires et indépendantes.

Des déclarations à nuancer et qui s’opposent à celle de l’administrateur de la page Facebook "Galatasaray S.K – France". S’il affirme être "ami" avec son homologue du Fener, celui-ci est loin d’appeler à l’unité derrière les "Aigles Noirs" : "J’ai des convictions personnelles, et je ne peux pas me permettre de me déplacer pour supporter Besiktas". Pour lui, les fans de Galatasaray et de Fenerbahçe qui vont se déplacer au match ne le font que par pur patriotisme turc.

Un appel à la cohésion et au respect de l’image du Besiktas

Quoi qu’il en soit, il est important pour les Turcs de faire bonne figure. Cela ressort très largement des publications sur les réseaux sociaux. Ce quart de finale de Ligue Europa face à l’OL, une équipe connue, représentant une grande ville européenne, est une belle façade pour les supporters du Besiktas. Certes pour prouver la qualité de leur effectif, mais surtout pour remporter le match dans les tribunes face aux Lyonnais. C’est donc pour atteindre cet objectif que le Besiktas pourra compter, en partie sur ses ennemis de toujours.

Pour encadrer ce mouvement de soutien au BJK, les pages francophones non-officielles des équipes de Galatasaray et Fenerbahçe, ont partagé un message explicite. Le but de cette initiative commune est "d’éviter les mésententes et de se focaliser sur l’adversaire commun (l’OL)". Le texte incite également à "montrer à la France mais aussi au monde entier, l’union des turcs dans les pays européens". Il recommande aussi de "suivre les chants entonnés par les supporters présents", des chants envoyés en mails privés par la page "Besiktas J.K – France".

 
Pour tous savoir sur le quart de finale de Ligue Europa entre l’OL et le Besiktas, rendez-vous sur olympique-et-lyonnais.com.
  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (4 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.