"Le Lyon Urban Trail est une très bonne course de début de saison"


Par Guillaume Lamy
Publié le 31/03/2017  à 16:45
Réagissez

Sébastien Spehler, le trailer alsacien vainqueur du Lyon Urban trail 2014 et 2e en 2016, sera aligné ce dimanche, sur l'épreuve reine du 35 kilomètres. Lyon Capitale l'a rencontré.

 

Sébastien Spehler, trailer ()
©Goran Mojicevic

 

C'est la 3e fois que vous participez au Lyon Urban Trail. Pourquoi un tel engouement ?

D’abord, c'est une course originale – le nombre impressionnant de marches - et assez atypique - elle se passe en ville. Ensuite, j'aime bien Lyon, c'est une très belle ville. Le parcours est génial, avec des coins vraiment chouettes. Et sur le plan course, ça court vite, j'aime bien les parcours roulants. Avec les escaliers, ça change énormément de ce qu'on fait habituellement en trail. Au final, pour faire le Lyon Urban Trail, il faut être assez complet, bon de partout car en plus le dénivelé est assez gros. Je trouve que c'est une très bonne course de début de saison, longue mais pas trop, elle fait travailler tous les muscles.

Quels conseils donneriez-vous aux coureurs ?

Il faut rester assez lucide le plus longtemps possible. Monter les escaliers, c'est une chose mais les descendre, c'en est une autre et on peut vite se casser la figure si on n'est pas lucide. Le Lyon Urban Trail est une course compliquée du début jusqu'à la fin. Le même dénivelé sans marches, ça irait mais avec les 6 000 marches, musculairement, ça fatigue vraiment beaucoup. D'autant que c'est une course assez traumatisante car il y a beaucoup de sections bitumées.

Une technique pour grimper les marches ?

Pas vraiment. Il faut adapter sa foulée. Au début, on commence bien, en courant, deux par deux. Sur la fin du parcours, on finit en marchant, une marche par une marche. Et en descente, on est carrément trois par trois, prises en travers.

Vos pronos pour cette édition 2017 ?

C'est vrai que je viens pour gagner la course, du moins faire un podium. Après, ça dépendra de ma forme du moment de celle de mes concurrents, notamment de Thibault Baronian (4e en 2014, 2e en 2015) et d'Emmanuel Meyssat (double vainqueur 2010-2011 et 3e l'année dernière).

 

> "Lyon Urban Trail : la journée du patrimoine en mode running", lire ici.

 

Palmarès 2017

· 9e Trail du Ventoux - 46 km 2036 D+ - 19 mars

4:03:09 soit 11,35 km/h

· Vainqueur du Trail des Carbonis - 23 km 841D+ - 5 mars

1:25:12 soit 16,20 km/h

· Vainqueur Trail Blanc des Vosges – 18 km 564 D+ - 29 janvier

1:20:11 soit 13,47 km/h

Sur le LUT

· 2014

Vainqueur du LUT 35

2:25:16 soit 14,87 km/h - RECORD DE VITESSE DU LUT

·2016

2e du LUT 35

2:25:52 (+32') soit 14,40 km/h

 

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (2 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
Lyon Urban TrailrunningtrailLyonSalomon

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?