Rhône : quels députés ont acheté leur permanence parlementaire ?


Par Justin Boche
Publié le 23/11/2017  à 16:21
Réagissez

Épinglé pour avoir acheté sa permanence parlementaire avec son indemnité représentative de frais de mandat (IRFM), Jean-Jacques Urvoas n'est pas le seul à être devenu propriétaire de sa permanence électorale. Dans le Rhône d'autres députés ont eu aussi acquis leurs locaux.

Assemblée nationale
© Tim Douet
Assemblée nationale

Comme le révélait Le Lanceur, Jean-Jacques Urvoas avait lancé une procédure en référé contre un lanceur d'alerte pour “violation de la vie privée”. L'ancien garde des Sceaux est accusé par Jérôme Abbassene d'avoir acquis sa permanence parlementaire avec son indemnité représentative de frais de mandat (IRFM). Selon France info, l'ancien ministre fait aujourd'hui l'objet d'une plainte de la part du lanceur d'alerte pour l'acquisition de son “spacieux appartement d'environ 126 m2 à usage professionnel”. Une plainte pour "détournement de biens publics" qui rappelle que l'ancien député n'est pas le seul à avoir acheté sa permanence parlementaire.

Selon France info, dans le Rhône, Philippe Cochet, Georges Fenech et Christophe Guilloteau en auraient fait autant. Les deux premiers ont assuré au média ne pas l'avoir fait avec leur IRFM mais avec leurs deniers personnels. Quant au dernier, il aurait acheté sa permanence de Saint-Genis-Laval en décembre 2007 grâce à un prêt à 2% de l'Assemblée nationale pour un coût de 195 300 euros. De leur côté, Michel Terrot et Pierre-Alain Muet ont fait le choix de ne pas acheter leur permanence. Pascale Crozon et Philippe Meunier, deux autres députés du Rhône n'ont pas donné suite.

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (2 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?