Ministre de l'Intérieur : les premiers pas de Gérard Collomb


Par Malia Coutand
Publié le 18/05/2017  à 17:12
Réagissez

Ce mercredi, le maire de Lyon a été nommé ministre de l’Intérieur au sein du gouvernement Philippe. Pour ses premières heures dans la peau du premier flic de France, Gérard Collomb a effectué plusieurs déplacements dans le cadre de sa nouvelle fonction.

Gérard Collomb lors de la présentation de la Cité de la gastronomie le 7 avril 2016
©Tim Douet
Gérard Collomb lors de la présentation de la Cité de la gastronomie le 7 avril 2016

Ce mercredi à 15 heures, le nom des membres du gouvernement Philippe étaient enfin dévoilés. Parmi eux, Gérard Collomb, maire de Lyon depuis quinze ans a été nommé ministre de l'Intérieur. La passation de pouvoir avec Matthias Fekl a eu lieu Place Beauvau, vers 16 heures. ''Mes efforts constants seront d'éviter qu'un certain nombre de jeunes en France ne puisent tomber dans la radicalisation (…) et commettent les attentats odieux que nous avons connus ces dernières années.'' Le premier flic de France a donc mis en avant une politique de tolérance zéro contre le terrorisme. Ce dernier souhaite également diminuer, le délit et l'incivilité. Gérard Collomb a également pris le temps de dire quelques mots pour sa ville : ''C'est avec un petit pincement au cœur que je vais abandonner les fonctions de maire de Lyon et président de la métropole de Lyon. (…) J'y avais mis toute mon âme et mon énergie.''

Une soirée de déplacements symboliques

Dans la soirée, le nouveau ministre de l'Intérieur s'est rendu à Trappes (78) pour rencontrer les forces de l'ordre. Devant les caméras présentes, Gérard Collomb a tenu à saluer le travail des policiers et à leur apporter son soutien : ''Je sais la difficulté qui est la leur. Applaudi lorsqu'ils luttent contre le terrorisme, mais quelques fois vilipendés dans leur travail de tous les jours. (…) On va essayer d'être de leur côté et de réconcilier la population avec sa police''. Un déplacement d'autant plus symbolique dans cette ville des Yvelines où l'embrigadement terroriste a fait des ravages chez les jeunes Trappistes. C'est en allant au commissariat de la ville que le nouveau ministre a croisé Benoit Hamon, député de la 11e circonscription des Yvelines venu le salué par ''courtoisie républicaine''. La visite terminée, Gérard Collomb s'est rendu à la gendarmerie de Saint-Germain-en-Laye pour échanger avec les forces de l'ordre. Pour la suite de son périple en tant que nouveau ministre, le locataire de Beauvau est allé visiter une caserne de pompiers à Chanteloup-les-Vignes.

Un hommage rendu au travail des forces de l'ordre

Vers 21 heures, l'ancien maire de Lyon a effectué un déplacement avenue des Champs-Élysées pour rendre hommage à Xavier Jugelé, le policier tué lors d'un attentat revendiqué par l'État islamique le 20 avril dernier. Après s'être recueilli là où le policier avait été tué, Gérard Collomb s'est exprimé sur le travail de la police, de la gendarmerie et des sapeurs pompiers : ''Je voudrais dire à tous nos concitoyens que (…) nos services méritent leur respect. Trop souvent quand des drames se produisent [nous sommes] solidaires et ensuite lorsqu'elles sont dans leur mission quotidienne elles sont vilipendées.'' Gérard Collomb a donc mis l'accent sur le respect des Français envers les forces de l'ordre : ''Je veux réconcilier la population française avec sa police, qu'elle la respecte mieux, qu'elle l'aime''. Lors de cette journée ponctuée de déplacements, le nouveau ministre de l'Intérieur a retrouvé Michel Depluech, actuel préfet de police de Paris et ancien Préfet du Rhône. L'ancien chef du cabinet à la métropole de Lyon : Jean-Marie Girier a accompagné Gérard Collomb durant cette première journée en tant que ministre.

Premier Conseil des ministres

C'est un peu avant 10 heures qu'est arrivé l'ancien maire de Lyon pour le premier Conseil des ministres. C'est à la droite du chef de l'État qu'était assis fièrement le ministre de l'Intérieur. Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement s'est exprimé à la fin du Conseil : ''Il est inutile que je vous parle de l'émotion de certains de se retrouver autour de la table.'' Quant aux sujets développés, l'accent a été mis sur la ''Priorité de la réforme du travail, de la préparation de la rentrée, de la préparation budgétaire, de la loi de moralisation, et puis celle de l'amélioration du renseignement. Il nous a invités à être un gouvernement d'action et de réformes'', a détaillé le porte-parole. Le Conseil terminé, une photo de famille du nouveau gouvernement a été prise. Après quoi, Gérard Collomb a quitté, sourire aux lèvres, le Palais de l'Élysée à 12:20 tout en saluant les caméras de télévision présentes pour l’occasion. Il est revenu peu de temps après à la fin d'un déjeuner privé organisé par le Président.

Un Conseil de défense pour continuer cette première journée

Quelques minutes avant le premier Conseil de défense, le nouveau Président s'est entretenu par téléphone avec le dirigeant russe, Vladimir Poutine. Après quoi, les ministres ont pris place pour le début du Conseil. Étaient présents autour de la table Édouard Philippe, Premier ministre, Gérard Collomb ministre de l'Intérieur, Sylvie Goulard nouvelle chef des armées, François Bayou Garde des Sceaux et Jean-Yves le Drian, ministre des Affaires étrangères. L'occasion d'aborder plus en profondeur le thème de la sécurité ainsi que l'opération Barkhane au Mali, où se trouvent plus de 1000 soldats français. Emmanuel Macron s’y rendra prochainement. Faisaient également parti du Conseil : le chef d'État major de l'armée, le chef d'État major particulier d'Emmanuel Macron ainsi que certains chefs des Renseignements. Après une heure et demie de réunion, le Conseil s'est terminé et les différents ministres présents sont partis sans s'exprimer face aux journalistes.

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4.8/5 (5 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?