Meeting de Jean-Luc Mélenchon : les grands témoins de Lyon Capitale


Par Paul Terra
Publié le 05/02/2017  à 13:25
Réagissez

Ce dimanche, la “France insoumise” est convoquée à Eurexpo, le centre des expositions de Lyon. Jean-Luc Mélenchon prononcera son discours vers 14h30. Lyon Capitale a demandé à grands témoins de l’écouter et le commenter en direct : Renaud George, Olivier Brachet et Eric Roux de Bézieux. Dans le live ci-dessous.

Jean-Luc Mélenchon
©REMY GABALDA / AFP
Jean-Luc Mélenchon

Les grands témoins du meeting de Jean-Luc Mélenchon à Lyon

Renaud George

Maire de Saint-Germain-au-Mont-d’Or et conseiller métropolitain

Maire sans étiquette de Saint-Germain-au-Mont-d’Or, Renaud George a rejoint Emmanuel Macron dès le lancement d’En Marche. Comme lui, il ne se sent ni de gauche ni de droite.

Pour Jean-Luc Mélenchon, il a une forme de curiosité : “Je me suis rapproché d’Emmanuel Macron parce que je ne me retrouve pas dans les partis traditionnels. Jean-Luc Mélenchon a fait ce constat il y a dix ans en sortant du PS. Il est resté sur sa ligne gauchiste. Il a un discours de vérité. Il calcule assez peu. Et puis il a de vrais qualités de tribun.”

Olivier Brachet

Fondateur de Forum Réfugiés et ancien vice-président de la métropole

En 2014, Olivier Brachet dirigeait la campagne municipale de Gérard Collomb. Aujourd’hui, son nom est souvent associé à une candidature aux législatives contre un candidat de Gérard Collomb. Entretemps, les deux hommes ont eu des divergences de vue, Olivier Brachet estimant ne pas avoir les moyens de continuer une politique du logement qui réponde aux besoins.

Jean-Luc Mélenchon l’intéresse pour ses qualités de tribun : “C’est un orateur bien meilleur que la plupart des autres. Il a détrôné son concurrent principal dans ce domaine, qui était Jean-Marie Le Pen. À défaut de s’entendre, un discours de Jean-Luc Mélenchon, ça se regarde. Il incarne bien la France théorique : l’idée que l’on théorise un programme quitte à ne pas l’appliquer.”

Erick Roux de Bézieux

Patron d’une entreprise de communication et blogueur

Erick Roux de Bézieux est plutôt un homme de droite. Il gravite autour de cette famille politique à Lyon depuis plus de trente ans, mais ce week-end pour Lyon Capitale il écoute des candidats réputés de gauche : Emmanuel Macron, ce samedi, et Jean-Luc Mélenchon, ce dimanche.

Formules ciselées, références historiques, culture politique, c’est un peu tout ça Mélenchon, le candidat qui veut faire des élections “une insurrection civique (…) et ouvrir la brèche qu’attend toute l’Europe de son volcan français !” clamait-il en 2012. “Oui ça se voit, ça se sent, ça se sait : le printemps est dans trois jours. Chaque matin qui se lève la lumière étend son domaine, la nuit se replie. Vienne le temps des cerises et des jours heureux.” Même la Commune de Paris était citée au tribunal de son histoire. De quoi motiver l’aristo que je suis à se rendre d’un pas vaillant écouter le coupeur de têtes à Eurexpo”, écrit-il sur son blog.

 

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.