Les associations d’aide aux migrants comparées à l’ex-URSS par Collomb


Par Justin Boche
Publié le 10/01/2018  à 10:41
2 réactions

Lors d’une réunion avec des parlementaires LREM d’Ile-de-France, Gérard Collomb aurait comparé les militants associatifs d’aide aux migrants à “l’extrême gauche” à l’origine “des millions de morts en URSS”.

Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur
Ministère de l'Intérieur (page Facebook)
Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur

On sait que Gérard Collomb en a "un peu marre de passer pour le facho de service" concernant sa politique en matière d’accueil des migrants. Une chose est sûre, il y a peu de chance qu'il passe pour un “coco”, si l'on en croit les propos rapportés par Le Canard enchaîné. Lors d'une réunion dînatoire avec les parlementaires La République en Marche (LREM) d'Ile-de-France pour faire de la pédagogie sur son projet sur l'asile et l'immigration, Aurore Berger, porte-parole du groupe à l'Assemblée nationale, aurait alerté les convives sur l'origine politique des bénévoles des associations qui aident les migrants : "Il ne faut pas se leurrer, beaucoup de ces associations sont noyautées par des militants politiques d'extrême gauche.” Gérard Collomb aurait alors abondé dans son sens : "Et l'extrême gauche, ne l'oublions pas, ce sont des millions de morts en URSS", a-t-il lâché, selon le Palmipède. S'il y a peu de chance que ces associations aident les sans-papiers afin de les mettre dans des goulags, Gérard Collomb semble avoir maille à partir avec elles. En juin dernier, en pleine crise à Calais, il leur avait demandé d'aller "déployer leur savoir-faire" ailleurs. 

 

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4.9/5 (8 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
migrantsGérard Collomb

Vos réactions
2 commentaires

facho ou Barjo?

Signaler un abus | le 11/01/2018  à 08:41 | Posté par  FEFI  

mise en situation : un groupe de gens fuyant la guerre dans leur pays, guerre soutenue par mon propre pays, est en train de crever de froid parce qu'ils viennent de passer un col dans les Alpes sous la neige, à pieds, sans équipement adéquat pour randonner en montagne et lutter contre le froid.

a/ je ne leur viens pas en aide et je les laisse crever comme des chiens, ce qui fait de moi un bon républicain démocrate
b/ je leur viens en aide et cela fait de moi une pourriture communiste

Signaler un abus | le 11/01/2018  à 17:06 | Posté par  terminator dupont  
(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?