Laurent Wauquiez se fait voter une indemnité logement de 60€ par nuit


Par Camille Sarazin
Publié le 09/02/2017  à 15:55
6 réactions

“Pour ne pas dormir dans sa voiture”, Laurent Wauquiez fait voter le remboursement de ses frais de logement lors de ses déplacements à Lyon. Le président du conseil régional réside en effet au Puy-en-Velay, à 130 km de la “capitale” d’Auvergne-Rhône-Alpes. Alors qu’il impose des économies à la région, la décision a suscité le mécontentement du groupe socialiste, qui demande avant tout plus de transparence.

Laurent Wauquiez, président LR du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes © Philippe Desmazes / AFP
© Philippe Desmazes / AFP
Laurent Wauquiez, président LR du conseil régional.

Laurent Wauquiez n'est pas lyonnais. Le président du conseil régional habite au Puy-en-Velay, à 130 kilomètres de l’hôtel de région, où se déroule aujourd'hui l'assemblée plénière. Il va donc mettre au vote ce jeudi soir la possibilité pour lui-même de bénéficier d'une indemnité de séjour. Il s'agit d'une disposition légale lui permettant de se faire rembourser ses frais de séjour lors de ses déplacements à Lyon.

“Un vrai manque de cohérence”

Du côté du groupe Socialistes, démocrates, écologistes et apparentés, ça coince pourtant. Baisse des indemnités des élus régionaux de 10%, plan d'économies de 75 millions d'euros et coupe dans les subventions aux associations (dont les associations LGBT+ et certaines associations culturelles), depuis 2015 Laurent Wauquiez affiche clairement sa volonté de faire des économies. Or, "se faire payer un pied-à-terre lyonnais tout en mettant une pression considérable sur les Auvergnats et les Rhônalpins pour réduire les dépenses de la région de 75 millions d'euros par an, il y a là, pour le moins, un vrai manque de cohérence et une – très légère ! – contradiction... !" affirment les élus de l'opposition par la voix de Jean-François Debat.

La transparence au cœur du débat

Le groupe socialiste votera cependant l'indemnité, à condition d'obtenir des garanties supplémentaires de transparence. L'opposition, qui a demandé un chiffrage à la commission des finances, n'a pas eu de réponse. Le groupe socialiste a par ailleurs déposé un amendement demandant la publication chaque année du montant de cette indemnité de séjour.

Les proches de Laurent Wauquiez répondent : "Il nous est impossible de donner une somme fixe puisque l’indemnité de séjour fonctionne "en raison des frais engagés", sur remboursement de factures pour les repas et les nuitées." Le cabinet de Laurent Wauquiez a fait savoir à la presse que ce remboursement se ferait à hauteur de 60 euros par nuit.

Il ne s’agit pas d’une augmentation

Pas question donc pour Laurent Wauquiez de "s'augmenter en douce", comme le suggère le maire PS de Bourg-en-Bresse dans son communiqué. "Ce n'est pas de l'argent de poche. Il ne va pas partir en vacances ou s'acheter des clopes avec. [...] La région est immense. Quand Laurent Wauquiez est à Lyon, il a deux heures de route pour rentrer chez lui. Cette indemnité, c'est pour qu'il ne dorme pas dans sa bagnole", ont répondu les membres de son cabinet à L'Express.

Un timing qui dérange

Les élus socialistes pointent pourtant un "sens du timing" déconcertant. Alors que Laurent Wauquiez est à la tête de la région depuis 2015, "cette demande intervient quatre mois seulement avant la fin de son mandat de député". En effet, suite à la loi sur le non-cumul des mandats, Laurent Wauquiez doit dire adieu à sa rémunération de député. Le cabinet de Laurent Wauquiez y voit une simple coïncidence : "C'est simplement pour se mettre en conformité avec la loi, auparavant il bénéficiait du régime de droit commun dont bénéficient tous les élus du conseil régional, le cas aurait pu être litigieux."

 

  • Actuellement 3.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.3/5 (18 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
6 commentaires

A 60€ la nuit il va aller dans un hôtel sordide, non?

Signaler un abus | le 09/02/2017  à 18:26 | Posté par  FEFI  

Son indemnité est moins élevé que les avantages de la période Queyranne,
"Monsieur Sourire"

Signaler un abus | le 10/02/2017  à 09:09 | Posté par  Kasneh  

Alors quid pour les déplacements de COLOMB à Paris alors que son statut de SENATEUR qu'il n'utilise finalement que pour les avantages et privilèges, lui confère déjà avion, train en première classe, et taxis parisiens à volonté

http://www.observatoiredesgaspillages.com/2014/10/combien-va-couter-le-chauffeur-parisien-de-gerard-collomb

Signaler un abus | le 10/02/2017  à 13:38 | Posté par  grandlyonnaise  

60€ ce n'est qu'une indemnité modeste bien loin d'une chambre digne d'un Président de Région!

60€ c'est moins qu'une chambre IBIS ou alors il faudra que chaque jour il trouve des bonnes affaires sur TRIVAGO! https://www.trivago.fr/lyon-37514/hotel

Signaler un abus | le 14/02/2017  à 17:51 | Posté par  la realité en face  

Socialistes hypocrites! Piètre réplique au scandales des frais de taxis!
http://www.rue89lyon.fr/2016/07/17/frais-taxi-region-laurent-wauquiez-balance-scud/

Signaler un abus | le 14/02/2017  à 17:53 | Posté par  la realité en face  

Au fait, si c'est par jour 60€x30j= 1800€ /mois?

Signaler un abus | le 15/02/2017  à 17:11 | Posté par  FEFI  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.