L’ambiance du meeting de Macron à Lyon fabriquée de toutes pièces ?


Par Justin Boche
Publié le 15/02/2017  à 11:08
15 réactions

Réactions des militants soigneusement contrôlées, scénographie millimétrée, production d’images orchestrée par les équipes d’Emmanuel Macron. Et si l’ambiance du meeting lyonnais du candidat favori de Gérard Collomb n’était que pur produit de la communication du candidat En Marche ?

Meeting d’Emmanuel Macron au palais des sports de Gerland – Lyon, le 4 février 2017 © Tim Douet
© Tim Douet
Meeting d’Emmanuel Macron à Lyon le 4 février 2017.

C’est la thèse d'une vidéo amateur publiée sur YouTube par Christophe Geoffroy, un Français originaire de la périphérie de Soissons. Une vidéo dans laquelle on voit la manière dont les équipes d'Emmanuel Macron, la team Ambiance, ont mis en scène l'arrivée et le discours de leur candidat pour créer une sensation de ferveur dans le palais des Sports de Gerland. Compte à rebours, plans serrés sur une foule composée exclusivement de militants en délire, placée derrière le candidat... Rien n'est laissé au hasard.

Des réactions orchestrées par la “team” Ambiance

Message sur Telegram de l’équipe (la “team”) chargée de l’ambiance au meeting d’Emmanuel Macron à Lyon, le 4 février 2017 © DR
Message de la “team” Ambiance de Macron sur Telegram.

Dans cette foule, les helpers, les fans du candidat, sont mis en avant, téléguidés par cette team Ambiance via l'application Telegram. "Vous êtes au Top", "Gardez les Macron Président au bon moment", "Pour la prochaine vague. Tentez un "ça va marcher", l'objectif est que cette phrase s'inscrive à l’écran", "On se réveille, prenez l’initiative, menez la salle"... Durant tout le meeting, les équipes du candidat orchestrent ce que doivent être les réactions du public.

Pour obtenir toutes ces informations, Christophe Geoffroy s'est inscrit dans cette team Ambiance, via le site Internet du candidat. "J'avais déjà suivi dans son intégralité le meeting de Lille, car j'avais envie d'en savoir plus sur le personnage et son programme. Je suis resté sur ma faim en ce qui concerne les propositions, et une absurdité m'a laissé perplexe : la vacuité du discours et l'enthousiasme du public ne pouvaient pas avoir de rapport direct. À moins d'être complètement manipulé par le culte de la personnalité, je considérais qu'il n'était pas possible d'être surexcité par des phrases aussi creuses", explique-t-il à Lyon Capitale.

“S’ils n’avaient pas été là, la salle aurait été prodigieusement calme”

Selon Christophe Geoffroy, il y a tout de même eu "des réactions spontanées du "vrai" public dans le meeting, mais elles sont sans aucune mesure avec celle des "fans". Si ces derniers n'avaient pas été là, la salle aurait été prodigieusement calme, comparée à ce que l'on nous fait voir à l’image. La spontanéité du "vrai" public est également à pondérer puisqu’il est influencé sur place par la mise en scène orchestrée par la team Ambiance. Avec le mimétisme dont les humains font preuve dans un contexte de groupe, je ne sais pas si l'on peut encore parler de spontanéité".

Soutien de Jean-Luc Mélenchon sur Twitter, Christophe Geoffroy réfute tout lien entre sa vidéo et son engagement : "Je soutiens effectivement Jean-Luc Mélenchon (...) Mais il n'y a à ce sujet aucune mention, aucun lien, aucune image le favorisant. Cette vidéo a été réalisée pour proposer un regard différent sur les meetings de Macron et sur le soi-disant engouement propagé par certains journalistes. J'ai fait en sorte de produire la vidéo de manière objective, et j'ai mis à disposition tous les documents utilisés. Ainsi, tout le monde peut librement les vérifier et analyser le meeting comme je l'ai fait", se justifie-t-il. Des documents libres d'accès où l'on peut consulter les captures des messages envoyés par la team Ambiance sur Telegram.

“Une perte de temps” pour Bruno Bonnell

Du côté d’En Marche, Bruno Bonnell, référent du mouvement dans le Rhône, a parlé d’"une perte de temps" : "Toutes les réunions publiques que je connais, stade de foot, réunion politique ou concert de rock, il y a de l'animation prévue. On ne peut pas tenir une ambiance fake pendant 2h30 et pour 16 000 personnes dont certaines qui viennent de très loin. Il faut raison garder. Une centaine de personnes ne peuvent pas en manipuler 16 000 autres. Ce n'est pas très crédible."

"Notre mouvement est basé sur la bienveillance. Donc les vidéos malveillantes, qui essayent de montrer ci ou ça, ne m'intéressent pas et je n'ai pas de commentaire à faire dessus parce que c'est stérile. Je préfère parler des banlieues et débattre du programme", conclut Bruno Bonnell.

 

 

  • Actuellement 4 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4/5 (30 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
15 commentaires

Il doit pas aller dans les mêmes concerts que moi, Bruno. Dans les miens, on paye à peine ceux/celles qui sont sur scène. Il confond projet politique et du catch, non?

"Malveillant", c'est comme "Critique", mais pour les sectes: eh oui, on construit pas un projet politique avec une mauvaise onde ou un mauvais karma. On fait du catch.

"Parler des banlieues", quelqu'un doit prévenir Bruno que ça sert à rien: il faut d'abord regarder des documentaires "embedded" sur TF1, y aller et leur donner du boulot; et si Bruno a de la respectabilité, leur en refiler un peu. Mais les fans que ce parti emploie ne sont pas typiques des banlieues "vu à la télé". Une bonne banlieue saurait te mettre l'ambiance pourtant, et pour pas cher.

Bref, pas de contenu, pas de contenant, il est là le temps perdu.

Signaler un abus | le 15/02/2017  à 13:41 | Posté par  Pifpafpoum  

nooon? comme quoi il y a pendant ses meetings une musique à l'entrée, des militants organisés pour encourager l'orateur, des tribunes avec plus de drapeaux, des éclairages pour souligner ceci ou cela. Ce qui est présenté comme une révélation reprend des éléments qui sont publics et visibles par tous.
D'ailleurs de Mélenchon avec son hologramme et ses phrases chocs,les gens disséminés pour chauffer la salle, jusqu'à Le Pen en passent par Fillon ou Hamon, tous les candidats mettent en scène leur meeting. Tu parles d'une révélation ! Oui un meeting c'est comme un concert ou n'importe quel événement: c'est organisé. Vous vous rendez compte: il y a DES GENS QUI APPLAUDISSENT,

Signaler un abus | le 15/02/2017  à 14:14 | Posté par  romain blachier  

@romain blachier:
Il y a des gens qui applaudissent car leur téléphone leur demande de le faire, et d'autres qui applaudissent car ils sont d'accord avec un message.
Je suppose que c'est trop compliqué pour vous de comprendre.
* Vous pouvez applaudir *

Signaler un abus | le 15/02/2017  à 15:22 | Posté par  espoir256  

Je n’étais pas au meeting et je ne vais à aucun mais j’imagine qu’il y aurait donc des cars de décérébrés... on en amène 10 000 au moins qui applaudissent sur commande que ce soit chez Mélenchon, Macron, Hamon, etc. ??? Autant traiter tout de suite les spectateurs d’abrutis. C’est cool comme vision de la population. Lol
Je présume qu’on « chauffe » les salles de partout et qu’on fait des prises de vue « arrangeantes » que ce soit pour des chanteurs ou des hommes/femmes politiques.
Pour le reste, une seule chose sera parlante : les urnes ! Alors qu’importe si avant on a crié « applaudissez, chantez, tapez des pieds »... Attendre et voir le final, le 2° tour. Le reste n’est que littérature !

Signaler un abus | le 15/02/2017  à 15:52 | Posté par  Django  

5 minutes sur le compte twitter (dont il ne peut pas se passer pour dire au monde son avis et en particulier son amour pour Melenchon) du gentil activiste d’extrême gauche écolo communiste auteur de la vidéo pour se rendre compte que: soit Lyon Capitale s'est fait berné par un melenchoniste aigu; ça peut arriver, un copier coller, c'est si vite arrivé
soit LyonCap a décidé de dire du mal de Macron, parce que LyonCap est un journal engagé et politisé anti Macron primaire, auquel cas, c'est normal de publier ce genre de propagande mal faite.
Surtout que vous ne trouverez pas un seul adulte avec QI>90 qui ne vous dira pas que c'est un standard depuis des années et des années, les panneaux applause, les messages sms etc etc.... Bref, Melenchion fait pas mieux= un article bientot Mr Juste

Signaler un abus | le 15/02/2017  à 17:09 | Posté par  turlututu  

, Macron on attendra le dégonflage de la baudruche créé par Attali, Bergé, Rothschild , medef, etc un individu issu de la banque, porté par les promoteurs de la mondialisation qui irait défendre le peuple c'est comme le Père Noël on peut y croire .

Signaler un abus | le 15/02/2017  à 18:16 | Posté par  Robes Pierre  

une certaine idée des soutiens de MACRON (parait il "anti-système") qui sont au premier rang :
Ce genre de "sur-hommes" se nourrissent sur la bête (les contribuables) et en + indemnités de mandat forfaitaires payées, et non imposées même si non dépensées effectivement (ils n'en ont pas le temps d'une part et tout leur est servi comme des princes !)
+ études de médecine gratos payées par les mêmes contribuables + la famille aux petits soins (cadre recrutée hors concours dans le même labo + attachée parlementaire)
Pas mal pour de l'anti système

Signaler un abus | le 16/02/2017  à 14:26 | Posté par  grandlyonnaise  

j'oubliais le lien à l'appui de ces éclaircissements :
http://www.hatvp.fr/livraison/dossiers/touraine-jean-louis-dia-depute-69.pdf
ça fait plus de 22 000 000 euros par mois quand même
On comprend pourquoi ils ne veulent pas de réformes réelles ces gens là ! et macron est juste ce qu'il faut pour cela

Signaler un abus | le 16/02/2017  à 14:28 | Posté par  grandlyonnaise  

juste avec les activités de ce mossieur, sans compter les revenus autres ..... résultats privés de recherches publiques etc... et les salaires de madame, et tous les pince fesses qui vont avec et leur train de vie de baronnets adulés

Signaler un abus | le 16/02/2017  à 14:31 | Posté par  grandlyonnaise  

Macron ou le candidat bidon porté par les médias détenus par des multimilliardaires. Ou comment tout changer pour ne rien changer. Il nous parle de rénovation politique mais ces soutiens et ses équipes de campagnes ne sont que des vieux routier de la politique. Qu'il s'en aille tous et que cette bulle explose!

Signaler un abus | le 16/02/2017  à 15:35 | Posté par  bananashot  
(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?