“4000 euros par mois” : l'entourage de Gérard Collomb s'explique


Par Justin Boche
Publié le 10/01/2017  à 17:10
2 réactions

Contacté par Lyon Capitale, l'entourage du maire de Lyon s'est expliqué et a dénoncé "des propos pris dans un contexte particulier".

Gérard Collomb, sénateur-maire PS de Lyon, dans l’émission “Territoires d’infos” sur Public Sénat et Sud Radio, le 28 septembre 2016 (capture d'écran).
Capture d'écran
Gérard Collomb, sénateur-maire PS de Lyon.

L’entourage du maire s'est expliqué sur la phrase rapportée par le journal Le Point selon lequel Gérard Collomb se serait énervé d'être “tombé à 4 000 euros par mois après une sanction du Sénat. Un entourage qui a dénoncé des propos sortis de leur contexte.

Lors du déjeuner des vœux à la presse, Gérard Collomb a eu une discussion sur les voyages à l'étranger et a déclaré qu'il ne partirait pas cette année parce qu'il a déjà été sanctionné par le Sénat pour son voyage en Algérie. Mais Gérard Collomb ne s’est plaint, ni de son salaire, ni d'avoir été sanctionné. Les propos ont été pris dans un contexte particulier alors que Gérard Collomb ne cache rien de ses rémunérations, mais parlait plutôt du fonctionnement des institutions”, se justifie l'entourage du maire qui affirme que le maire “n'a pas été re-sanctionné depuis fin 2015”. “Désormais, l'agenda de Gérard Collomb est bien calé sur les nouvelles modalités du Sénat”, conclut l’entourage du maire de Lyon. 

  • Actuellement 3 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3/5 (3 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
IRFMSénatGérard Collomb

Vos réactions
2 commentaires

Il a le choix :
- voyages d'études touristiques (2 fois minimum par an pour vendre soi disant lyon à l'étranger alors que tant la métropole que la Ville disposent de cabinets de développement économique largement étoffés avec des moyens numériques internet considérables,
- ou son boulot au sénat, payé que quand il va défendre des intérêts de clocher, alors que ce mandat est une représentation nationale pour voter des lois d'intérêt général et non d'intérêt particulier (comme ce fut le cas pour le stade de AULAS)

et probable qu'il veuille encore vivre les deux en tentant de se justifier
http://www.francesoir.fr/politique-france/gerard-collomb-se-plaint-etre-tombe-4000-euros-par-mois-au-senat-mais-en-oublie-bonne-partie-lyon-metropole-indemnites-argent
et en plus sa retraite d'agrégé

Signaler un abus | le 10/01/2017  à 19:40 | Posté par  grandlyonnaise  

pour mémoire :
à partir de 18' 20''
https://www.youtube.com/watch?v=zUayX2wzNvA

Signaler un abus | le 10/01/2017  à 19:51 | Posté par  grandlyonnaise  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.