La lutte contre la pollution au programme du conseil du Grand Lyon


Par Antoine Sillières
Publié le 12/12/2016  à 12:33
Réagissez

Le conseil métropolitain de ce lundi après-midi sera en partie consacré au vote de la convention portant sur la transition énergétique. Laquelle ouvrirait à des financement de la part de l'État, alors que la ville de Lyon connaît un important épisode de pollution depuis plusieurs jours. 

Conseil de Métropole
Photo Alexis Boyer
Conseil de Métropole

Rendre la ville respirable d'ici cinq ans. Tel est l'objectif pour Lyon qui a remporté en 2015 l'appel à projet du ministère de l'Environnement -"grâce" à ses taux de pollution de l'air élevés. Cet après-midi en conseil métropolitain les élus voteront la convention de transition énergétique. Nul doute que l'épisode de pollution que connaît l'agglomération lyonnaise depuis la semaine dernière alimentera les débats.

Cinq ans pour mieux respirer ?

En cas d'issue favorable cette convention particulière signée avec le Ministère de l'Environnement, de l'énergie et de la mer ouvrirait le droit à une enveloppe spéciale. Des fonds qui devront être consacrés à la mise en place d'une zone à circulation restreinte notamment. Le but du programme "Villes respirables", dont Strasbourg et Grenoble ont également été désignées lauréates, était de "faire émerger des "villes laboratoires" volontaires pour mettre en œuvre des mesures exemplaires pour la reconquête de la qualité de l’air.

Outre ces questions environnementales, les débats relatifs au prochain budget devraient également monopoliser l'attention. Les élus évoqueront aussi l'ouverture domenicale des commerces ou encore la gouvernance des aéroports de Lyon.

Lire aussi : Comment lutter contre la pollution à Lyon

  • Actuellement 4.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4.3/5 (4 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.