Rhône : Thierry Braillard renonce à se présenter aux législatives


Par Justin Boche
Publié le 15/05/2017  à 18:04
Réagissez

L’ex-secrétaire d’État en charge des Sports de François Hollande vient d’annoncer qu’il renonçait à se présenter face à Thomas Rudigoz, investi par En Marche, dans la 1re circonscription du Rhône.

Thierry Braillard
Tim Douet

Investi par le PS et le PRG mais lâché par En Marche, Thierry Braillard candidat aux législatives dans la 1re circonscription du Rhône vient d’annoncer qu’il "renonçait à se présenter à l’élection législative de juin prochain dans la première circonscription du Rhône". "Je le fais après avoir mûrement réfléchi à la situation. Le non-respect de la parole donnée, les guérillas menées et petites intrigues ne correspondent guère à l’idée que je me fais de la politique. J’ai cru, en apportant mon soutien au candidat En Marche ! Emmanuel Macron, que l’un des premiers objectifs était la rénovation profonde de la vie politique et le rassemblement des progressistes", a déclaré le député sortant. 

"Dégoûté par les méthodes utilisées"

"Or la division des forces de progrès et la tournure que prend la campagne sont mortifères, et pourraient conduire in fine à l’élection de la candidate de la droite dure et conservatrice dans cette circonscription pourtant ancrée à gauche. Je ne souhaite pas ajouter à ces divisions : ma volonté de privilégier l’intérêt général et de voir triompher les valeurs de progrès m’amène aujourd’hui à prendre cette difficile décision personnelle", a poursuivi l’ancien secrétaire d’État en charge des Sports.

Thierry Braillard va "reprendre son activité d’avocat"

L’entourage de l’ex-candidat aux législatives a indiqué que ce dernier a été déçu "par le non-respect de la parole donnée le 30 août et en janvier par Gérard Collomb qui avait dit que Thierry Braillard serait son candidat s’il était Macron-compatible. Ce qu’il a été parce que son engagement politique a toujours été construit sur le respect de la parole donnée". Selon ce proche, Thierry Braillard "est dégoûté par les méthodes utilisées" et parle de "guérilla"  pour faire état "de pressions qui ont eu lieu sur les élus radicaux et les responsables associatifs lyonnais". Des pressions menées par "le couple Collomb, mais pas par En Marche", poursuit-il. "Il est dégoûté par les méthodes utilisées"

Selon nos sources Thierry Braillard va "reprendre son activité d’avocat, restera conseiller du 7e arrondissement et conseiller municipal et sera toujours attentif à l'évolution de la chose publique à Lyon".

 

  • Actuellement 4 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4/5 (4 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
En MarcheThierry Braillard

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.