Grossetête : "Ce n'est pas normal de perdre ce soir"


Par La rédaction
Publié le 25/05/2014  à 21:26
2 réactions

Réélue, l'eurodéputée lyonnaise Françoise Grossetête est cependant assez amère.

Françoise Grossetête vient d'arriver à l'UMP, où une vingtaine de militants et d'élus l'attendaient. Réélue, l'eurodéputée lyonnaise est cependant assez amère : "Ce n'est pas une bonne soirée. Je pense à l'image de la France en Europe. La France était déjà affaiblie, elle avait déjà décroché économiquement. Avec le FN en tête, la voix de la France va devenir inaudible, elle n'aura plus la confiance de ses partenaires. On paye une campagne europhobe. Les médias y auront beaucoup contribué : en annonçant la victoire du FN, ils ont déculpabilisé les électeurs." La deuxième place de l'UMP ce soir est pour elle clairement une défaite : "Ce n'est pas normal de gagner les municipales et de perdre ce soir. Les électeurs se sont défoulé, ils se sont dit l'Europe ce n'est pas grave."

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
2 commentaires

Comment Mme Grossetete peut-elle s'étonner de son score ? les Français rejettent entre autre la politique menée en Europe par les conservateurs dont elle fait partie. Par ailleurs la politique française qui devait être de gauche déçoit amèrement les électeurs. Il me semble que les français ont le sentiment de n'être ni compris ni écoutés.

Signaler un abus | le 25/05/2014  à 21:44 | Posté par  bruitdevert  

Qu’ y a-t-il de surprenant ? Les français avaient voté en 2012 pour une politique de gauche. François Hollande fait une politique de droite. Donc les français ne veulent pas du PS. Il n’y a aucune raison que l’on vote UMP alors que l’on ne veut pas de leur politique, qui est la même que celle du PS : soumission au marché et au patronat.

Le seul aspect que je ne comprends pas, c’est pourquoi voter FN plutôt que FDG pour exprimer cela ? Comme le disait Jaurès, le capitalisme apporte la guerre.

Signaler un abus | le 25/05/2014  à 22:30 | Posté par  Gemini  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.