Affaire Maëlys : Alain Jakubowicz critique la chronologie du procureur


Par Justin Boche
Publié le 05/12/2017  à 11:21
1 réaction

Après la mise en examen de son client dans l'affaire de la disparition de la petite Maëlys, Alain Jakubowicz, l’avocat du principal suspect, a démonté la chronologie des faits présentée par le procureur de la République de Grenoble jeudi dernier.

Appel à témoins après la disparition de Maëlys le 27 août 2017 en Isère © Twitter Gendarmerie

Invité sur BFM TV ce lundi soir, l'avocat de Nordhal Lelandais le principal suspect dans l'affaire de la disparition de la petite Maëlys a très vigoureusement critiqué les déclarations de Jean-Yves Coquillat, le procureur de la République de Grenoble. Ce dernier avait établi une chronologie des faits et annoncé la mise en examen de Nordhal Lelandais. Le procureur avait affirmé que les vidéos de surveillance montraient une silhouette "blanche, frêle, de petite taille, vêtue d’une robe blanche, les cheveux dénoués", a l'arrière de la voiture du suspect."L'hypothèse la plus probable c'est que l'enfant a été enlevée à 2h47, il revient sans, pour nous c'est la période où l'homicide a eu lieu. (…) La deuxième période, après qu'il soit revenu, étant celle de la dissimulation du corps", avait déclaré le procureur. 

Une chronologie remise en cause par l'avocat lyonnais. "À 2h45, l'heure à laquelle le procureur situe la disparition, la petite Maëlys est avec ses grands-parents au mariage", a-t-il affirmé. "Je m'amuse, je ne rentre pas", aurait dit la fillette à ses grands-parents chez qui elle devait dormir. La sœur de la grand-mère confirmerait ce timing, selon Alain Jakubowicz. Vers 3 heures du matin Maëlys était toujours "dans la salle et plusieurs témoins viennent le dire. Un des témoins dit: 'elle était avec tout le monde, ils dansaient, ils chantaient'. D'autres témoins partent à 3h10 il n'y a rien d'anormal. Maëlys n'a pas disparu", poursuit l’avocat. Un cousin de la mère de la jeune fille aurait croisé la petite fille vers 3h15. "Au moment où il quitte le mariage, il croise Maëlys. Et Maëlys lui dit 'revoir, fais un bisou à ta fille de ma part", ajoute-t-il.

Pour Alain Jakubowicz : "Avec une quasi-certitude qu'avant 3h30, personne ne s'inquiète de la disparition de Maëlys et à cette heure-là, Nordhal Lelandais est dans la salle, tout le monde le voit". Concernant la silhouette de femme, l'ancien président de la Licra estime que "dire qu’il s’agit d’une petite silhouette d’une enfant c’est contraire à la réalité objective. Ce n’est pas vrai que l’on distingue une enfant. On distingue effectivement une passagère qui a les cheveux longs et bruns. J’indique que la petite fille avait les cheveux relevés". Selon lui la silhouette serait plutôt celle d'une femme. "La petite fille a une robe de petite fille de mariage comme on les connaît tous avec un col rond qui descend un petit peu. Le décolleté en question est un décolleté de femme, qui est profond, qui va jusqu’à la naissance la poitrine et qui est carrée. C’est une des choses rares que l’on peut distinguer sur cette photo", a-t-il expliqué. 

Le principal suspect de l'affaire de la disparition de Maëlys de Araujo, 9 ans, a été mis en examen pour "meurtre précédé d'un autre crime", ce jeudi 30 novembre. Il avait une nouvelle fois nié son implication dans cette disparition.

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
1 commentaire

Encore un avocat qui veut faire parler de lui. Sa colère sonnait faux. S'il pensait vraiment que son client est innocent il aurait déjà déposé une demande de mise en liberté. De quel droit parle-t-il du ressenti des parents. J'ai côtoyé beaucoup d'avocat dans ma carrière mais jamais un pareil bouffon. Il fait honte à sa profession !

Signaler un abus | le 05/12/2017  à 23:01 | Posté par  mariepel52  
(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?