Affaire Fiona : le procès renvoyé en janvier 2018


Par Justin Boche
Publié le 16/10/2017  à 14:26
Réagissez

Après un contentieux entre les avocats des deux parties, les juges de la cour d'assises de Haute-Loire ont décidé de renvoyer à janvier 2018, le procès de l'affaire Fiona. 

Fiona ()
police
Photo de la petite Fiona diffusée lors des recherches de l'enfant

Sur demande des avocats de la défense, le procès en appel de Cécile Bourgeon et de Berkane Makhlouf a été renvoyé au mois de janvier 2018. Les juges de la cour d'assises de Haute-Loire ont annoncé cette décision ce lundi matin. 

Une demande qui fait suite à un incident survenu vendredi dernier entre les avocats des deux parties. Ceux de la défense se sont estimés "mis en cause dans leur probité" par une de leur consoeur. Cette dernière estimait qu'un témoin aurait pu être en collusion avec Mohamed Khanifar, l'avocat de Berkane Makhlouf. Un avocat qui avait été le conseil de ce témoin avant de devenir celui du principal accusé. Les deux avocats de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf avaient alors quitté la salle. 

Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf sont jugés en appel dans l'affaire de la disparition de Fiona en 2013. En 2016, la mère de la fillette âgée de 5 ans, dont le corps n'a jamais été retrouvé, avait été acquittée par la cour d'assises du Puy-de-Dome du chef d'accusation de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Berkane Makhlouf, son ex-compagnon, avait lui été condamné à 20 ans de prison pour le même motif.

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
affaire Fiona

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.