Lyon : les enfarineurs présumés de D.Kimelfeld arrêtés dans un squat


Par Julie Mermet
Publié le 08/02/2018  à 14:22
2 réactions

Un important dispositif policier est intervenu le mercredi 7 février dans un squat de l’avenue Berthelot, dans le 7e arrondissement de Lyon. Les forces de l’ordre ont placé en garde à vue trois individus soupçonnés d’avoir enfariné le président de la métropole, David Kimelfeld, le 1er février dernier. 

DAvid Kimelfeld © Lyon Capitale

Des policiers de la Sûreté départementale ont mobilisé une quinzaine de véhicules dans la soirée du mercredi 7 février, pour perquisitionner un squat du 7e arrondissement de Lyon, occupé par des militants d’extrême gauche. Trois suspects ont été interpellés pour avoir participé à l’enfarinage de David Kimelfeld, le président de la métropole, il y a deux semaines. Ils ont été placés en garde à vue avant d’être relâchés ce matin, selon la DDSP du Rhône. Les suspects seront entendus en juillet 2018 pour "violences volontaires sur personne chargée de mission de service public". 

Ils avaient jeté aux pieds de l’élu des systèmes d’alarme et des détecteurs

Le président de la métropole avait été la cible d’une attaque pâtissière à la sortie de la maison de l’Environnement, avenue Tony Garnier dans le 7e arrondissement. Avant de prendre la fuite, les enfarineurs avaient jeté aux pieds de l’élu des systèmes d’alarme et des détecteurs, en référence aux dispositifs que le président de la métropole compte mettre en place pour protéger les bâtiments vides des squatteurs. 

  • Actuellement 3.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.7/5 (3 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
2 commentaires

On va faire des bugnes et on cherche à récupérer de la farine je vois !!En,tout cas plus rapides que pour arrêter les cambrioleurs , au grand jour, malgré les 2 maisons contiguës, habitées de ma voisine.

Signaler un abus | le 08/02/2018  à 14:43 | Posté par  Robes Pierre  

2 semaines pour retrouver des enfarineurs, et toujours pas de nouvelles des dizaines de milliers de circulaires qui ont été volées lors des élections législatives en juin 2017 ! Une centaine de candidats lésés, mais la police à mieux à faire ! Retrouver des gens qui jettent de la farine ! Vive la défense de la démocratie made in Gérard Collomb.

Signaler un abus | le 08/02/2018  à 16:22 | Posté par  Abolition_de_la_monnaie  
(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?