Lyon : il refuse un contrôle de police et agresse trois policiers


Par La rédaction
Publié le 11/04/2017  à 10:39
Réagissez

Après avoir refusé un contrôle de police, un homme de 28 ans a pris la fuite et agressé des policiers ce samedi soir à Lyon.

La mère de famille est suspectée d'avoir tuée ses trois nourrissons à la naissance
© PHILIPPE HUGUEN / AFP

Un homme âgé de 28 ans domicilié à Saint-Maer dans le Loirer a été interpellé ce samedi à 02h30, rue de Poumeyrol à Caluire par plusieurs équipages de police. Au volant d’une voiture, il venait de refuser d'obtempérer aux injonctions des policiers et de mettre en danger la vie d'autrui rue de Bonnel dans le 3e arrondissement de Lyon. Dans sa fuite, il a percuté volontairement un véhicule de police.

Ayant perdu le contrôle de son véhicule, l'homme a pris la fuite à pied et a été rattrapé par un policier qui a chuté de 3 mètres en le poursuivant. Finalement intercepté, l'homme s'est rebellé durant son interpellation et a blessé trois policiers qui ont reçu respectivement 10, 8 et 7 jours d'ITT. Le fuyard a lui aussi été blessé et a été admis à l'hôpital  (45 jours d'ITT). L'homme conduisait sans être titulaire du permis de conduire et était en défaut d’assurance. Il a nié les violences et la rébellion et a indiqué avoir été frappé par les policiers. Il a été présenté au parquet ce lundi et condamné à 2 ans d'emprisonnement pour "refus d'obtempérer, mise en danger de la vie d'autrui, défaut de permis de conduire et d'assurance, violences volontaires aggravées et rébellion sur personne dépositaire de l’autorité publique". Il a été écroué.

  • Actuellement 3.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.7/5 (3 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.