Lyon : Caricaturistes – Fantassins de la démocratie au CNP Bellecour


Par Quentin Girardon
Publié le 09/01/2017  à 14:41
Réagissez

Caricaturistes – Fantassins de la démocratie est un documentaire réalisé en 2014 par Stéphanie Valloatto. Il est diffusé ce lundi 9 janvier à 18h30 au CNP Bellecour et sera présenté par Pauline de Boever, chargée de programmation à l’Institut Lumière.

Affiche documentaire Caricaturistes ()

Deux ans après les attentats de Charlie Hebdo, le CNP Bellecour remet exceptionnellement à l’affiche le documentaire Caricaturistes – Fantassins de la démocratie.

Caricaturistes – Fantassins de la démocratie retrace le quotidien de 12 dessinateurs de presse engagés dont Plantu, Slim, Jeff Danziger, Michel Kichka, Rayma Suprani ou encore Lassane Zohoré. Ces caricaturistes issus des quatre coins du monde résistent, chacun à leur manière et en outrepassant parfois les règles établies dans leur pays, au pouvoir en place. La réalisatrice française Stéphanie Valloatto nous fait voyager en Tunisie, en Russie, au Mexique, en Chine, en Côte d’Ivoire, au Venezuela ou encore en Israël, mettant en exergue les particularités de chacun de ces pays, concernant les libertés de la presse. Caricaturistes – Fantassins de la démocratie met en lumière le quotidien de ces soldats de la liberté, en donnant un aperçu du processus créatif d’un caricaturiste, de ses recherches, de ses doutes et du combat qu’il mène contre le politiquement correct.

La caricature est un choix

"Un dessinateur de presse est avant tout un provocateur" clame haut et fort Lassane Zohoré, directeur de publication du journal humoristique Gbich en Côte d’Ivoire. Cependant, chaque caricaturiste fait face à des contraintes éditoriales propres au régime politique du pays dans lequel il vit. Ainsi, Lassane Zohoré s’interdit formellement de publier des dessins représentant le président ivoirien Alassane Ouattara. Cas différent, à  Moscou en 2014, Mikhaïl Zlatkovsky a risqué la prison pour activité illégale. Ce caricaturiste russe était le seul à dessiner Vladimir Poutine. Il a souvent été interdit de publication et a notamment dû travailler illégalement la nuit en tant que taxis, pour boucler ses fins de mois. Caricaturistes – Fantassins de la démocratie soulève des problématiques souvent connues autour de la censure, des menaces, du contrôle de l’information et met également en lumière des vérités plus complexes comme l’autocensure, précédemment illustrée.

L’humour : une arme pour défendre la liberté

La réalisatrice française Stéphanie Valloatto affirme – dans des propos recueillis par TV5 Monde en 2014, à l’occasion du 67ème Festival de Cannes – vouloir "faire un état des lieux de la démocratie et de la liberté d’expression dans le monde". Quant au producteur du film Radu Mihaileanu, il associe les caricaturistes à de "vrais héros modernes" qui avec "un tout petit crayon, font peur aux plus puissants et aux plus grands".

Deux ans se sont écoulés depuis les attentats de Charlie Hebdo. Il est aujourd’hui important de se rappeler que chaque jour, des femmes et des hommes œuvrent du bout de leur crayon et parfois au péril de leur vie, en faveur de la liberté. Caricaturistes – Fantassins de la démocratie est en cela une œuvre intemporelle qui redonne ses lettres de noblesse au dessin engagé.

 

CNP Bellecour

12 rue de la Barre, 69002 Lyon

04 78 84 67 14

Séance lundi 9 janvier à 18h30, en VOSTFR.

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (2 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.