La préfecture fait du tri dans la diversité culturelle


Par La Rédaction
Imprimer l'article Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
Publié le 09/07/2009  à 18:09
17 réactions

La préfecture fait du tri dans la diversité culturelle

" 98% des français ne s'intéressent pas à la langue arabe ni au berbère ".

C'est ainsi que le préfet Vuibert, délégué à l'égalité des chances, justifie le refus de subventionner le travail de trois associations culturelles.

Ce n'est pas le refus de subventions équivalent au tiers de leurs budgets, mais le motif de celui-ci qui a poussé les associations Gertrude II et Awal Lyon à réunir la presse ce jeudi 9 juillet. Ces deux associations cherchent à promouvoir la langue et la culture berbère au travers de projets artistiques. " Faire connaître ces cultures permet d'apporter une paix identitaire ", explique Guillemette Grobon, directrice artistique de l'association Gertrude II. Effectivement, un rapport de la Compagnie Européenne d'Intelligence Stratégiques (CEIS) pour la Commission Européenne souligne la nécessité de financer le développement des langues communautaires pour apaiser les conflits et résoudre les problèmes identitaires.

Le communautarisme, c'est justement le second argument du préfet délégué. " Soutenir de telles associations obligerait la Préfecture à financer des associations communautaristes " estime-t-il. Un raisonnement discutable quand l'ambition de l'association Gertrude II comme d'Awal est justement de faire connaître ces cultures " de France " pour éviter le repli communautaire. " Un amalgame beaucoup trop facile " selon Lahcène Messahli, président de l'association Awal qui évoque un réel problème de légitimité des acteurs culturels. " Si je présentais un projet d'apprentissage du breton, j'imagine que la réponse aurait été toute autre, mais le berbère fait désormais partie de la culture française comme le breton. La diversité ne se suffit plus de la couleur de peau, il faut également observer celles apportée par les actes culturels ". Les deux associations envisagent de s'en référer au tribunal administratif et de saisir la Haute Autorité de Lutte contre les Discrimination (Halde).
Un sous-préfet controversé
Francis Vuibert n'en est pas à sa première polémique. En poste depuis un an, il a également refusé de financer le deuxième volet du projet " les Oubliés " de la Nième compagnie, troupe théâtrale de Vaulx-en-Velin. La subvention aurait dû provenir du Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CLUCS). Une enveloppe de 1,2 million d'euros qui finance une centaine de projets culturels. Quelques temps avant d'apprendre le refus de subvention, un agent des renseignements généraux avait rendu visite à la compagnie pour confirmer qu'elle travaillait sur le thème de la guerre d'Algérie, comme le révelait Libélyon. Censure financière ou divergence d'opinion, le sous-préfet à l'égalité des chances ne semble pas accorder de chance aux projets culturels avec la même égalité.
Autre entreprise majeure de sa première année de mandat, le préfet Vuibert est également à l'origine de la rupture de convention triennal entre l'Etat et Axès Libre, une association de réinsertion des prisonniers lyonnais fondée par Eric Jayat, ancien détenu. Même schéma, le sous préfet avait choisi de ne pas renouveler ses subventions poussant l'association au dépôt de bilan. Des choix révélateur d'une certaine politique gouvernementale selon Marc Ambrogelly, conseiller municipal délégué aux luttes contre les discriminations à Villeurbanne. " C'est un problème global d'intégration sociale et culturelle, celui du désengagement de l'Etat. Une action populiste des autorités politiques cherchant à créer un climat d'inquiétude autour de la diversité culturelle ". Contactée par Lyon Capitale, la préfecture confirme le refus des subventions de l'association Gertrude II, expliquant que le projet culturel ne rentrait pas dans les crédits de la ville mais dans ceux de l'Europe. Enfin le sous-préfet estime que " promouvoir la langue berbère n'est pas compatible avec l'intégration par la langue de français d'origines étrangères, souhaitée par l'Etat "

Ces différents choix préfectoraux apparaissent en contradiction avec les promesses gouvernementales. Celles de faire de la lutte contre les inégalités et de l'humanisation des prisons, les prochaines priorités de l'Etat comme s'y est engagé Nicolas Sarkozy lors de son discours de Versailles, le 22 juin dernier. 
Victor Guilbert

Photo de Ce ciel si ciel, spectacle produit par Gertrude II (Jean-Pierre Thorn).


Vos réactions
17 commentaires

Diversité !?! En quoi ces élucubrations élitistes concernent-elles les populations qu'elles utilisent comment attrappe-bobos ?

Signaler un abus | le 10/07/2009  à 07:53 | Posté par  Lima  

"cherchant à créer un climat d'inquiétude autour de la diversité culturelle"...

Et les banlieues qui crament, l'état de non-droit qui s'installe partout ? Qui est-ce ? Sinon la "diversité" ?

Signaler un abus | le 10/07/2009  à 13:42 | Posté par  lecteur  

Bordel, lorsqu'on lit que pour cet imbécile heureux, le berbère est aussi français que le breton, on a envie de s'occuper de sa tête à claques !! Heureusement que le préfet a du bon sens !!

Signaler un abus | le 10/07/2009  à 14:31 | Posté par  Saladin  

Voici un lien important :

http://www.elunet.org/spip.php?article10302.

Mais aussi un extrait d'un communiqué de Sabiha AHMINE qui, depuis le 4 juin (et même avant), lutte toujours contre ce désengagment de l'Etat : "... Nous venons d'apprendre la suppression de subventions étatiques de la politique de la ville pour plusieurs associations lyonnaises. C'est une régression qui va à nouveau affaiblir notre société civile et pénaliser nos efforts commun pour la défense des valeurs de la république dans nos quartiers. Il s'agit là d'un désengagement qui ne dit pas son nom et que nous avons toujours dénoncé : au Conseil Régional Rhône-Alpes, comme lors des rencontres avec les acteurs de la politique de la ville, dont celle du 15 mai 2009 en présence du Préfet du Rhône délégué aux CUCS.

Lors de la l'assemblée plénière du conseil régionale de la Région Rhône-Alpe Rhône-Alpes du 04 et 05 juin 2009, en tant que conseillère régionale de Lyon, j'ai déposé au nom du groupe communiste, un vœu qui demande de maintenir l'intervention financière de l'Etat au titre de la Politique de la Ville...."

Signaler un abus | le 10/07/2009  à 15:00 | Posté par  amir  

oh les fachos dehors !!!!

Signaler un abus | le 10/07/2009  à 15:02 | Posté par  Anonyme  

@ Saladin. Savez vous que le Français est composé de plus de 40% de mots arabes et autant de berbère.
Le français c'est comme la blanche Hermine, dont les couleurs variés en fonction des saisons. C'est cela le métissage...

Les fachos c'est l'ignorance et la langue unique....

Signaler un abus | le 10/07/2009  à 15:12 | Posté par  Douce-france  

"Le berbere fait desormais partie de la culture francaise" Tiens donc, je croyais que l'Algerie francaise s'etait terminee avec la colonisation il y a plusieurs dizaines d'annees deja, non? C'est sur que quand il s'agit de reclamer des subventions, tout le monde se sent francais tout a coup, et on appelle culture francaise tout et n'importe quoi.

Signaler un abus | le 10/07/2009  à 15:25 | Posté par  Sarah  

Pour Sarah, le berbere comme l'arabe, le breton ou le créole, c'est une langue régionale... C'est un héritage positif de la colonisation. C'est une richesse de la France. Selon la loi, il faut l'encourager au même titre que les autres...

Signaler un abus | le 10/07/2009  à 16:30 | Posté par  jacques  

Le refus de subventions de la part du préfet n'est jolis... Mais ces associations doivent sortir du clientélisme et l'assistanat et apprendre à lutter. Il faut savoir garder sa dignité. La diversité ne se donne pas dans les salons... C'est un combat de tous les instants qui se poursuit avec ceux qui luttent, pour la défense des valeurs de la république.

Signaler un abus | le 10/07/2009  à 16:38 | Posté par  badgi  

la préfecture je suis désolé mais elle a raison .
Pourquoi à chaque fois que l'on refuse une subvention il faut dire que c'est des fachos je trouve cela tout simplement ridicule .
Il y a bien des ministres du maghreb dont Norah Berra et il y a des constructions de mosquées .
Il faut arrêter les cris d'orfrais .

On ne peut pas dire que les trucs berbère risquent d'intéresser le lyonnais si leurs spectacles et les poésies sont récités en arabe .Enfin je ne connais pas comment le spectacle risque de se dessiner .
Je tenais à signaler que nous sommes tous français ( quelque soit l'origine) et pas berbère.
La "diversité" comme elle est proné est une antithèse à se formater au moule républicain .
Mr Vuiber a raison .

Signaler un abus | le 10/07/2009  à 17:24 | Posté par  NonO  

Les langues berbères sont un patrimoine respectable mais étranger à notre civilisation.
Le Préfet a, de mon point de vue, parfaitement raison.
Personne n'empêche des groupes de s'associer et de promouvoir une langue ou une culture. Pourquoi le contribuable devrait-il financer ces activités privées?
Le hasard a fait que mon épouse est d'origine "chleuh du Maroc", donc berbère, et elle s'étonne toujours du gaspillage invraisemblable de l'argent public en d'innombrables subventions pour la promotion des cultures étrangères en France.

@Douce-france
"le Français est composé de plus de 40% de mots arabes et autant de berbère." Ce qui fait 80% ...
Vous êtes sérieux ?

Signaler un abus | le 10/07/2009  à 18:50 | Posté par  Charles  

Pour Jacques :

Le créole n'est pas une langue régionale mais internationale puisque que c'est une langue reconnue à New York comme une langue officielle .

Signaler un abus | le 10/07/2009  à 19:11 | Posté par  Kreol  

Quand on lit le flot de conneries racistes et d'arguments ineptes des forums de Lyon Capitale, on se prend à rêver que le net n'ait jamais existé et qu'on en soit encore à la presse à la papa, celle qui ne prétendait pas donner libre cours à la "démocratie participative". Ici, la démocratie soi-disant participative, celle qui croit que la catégorie "bobo" a une réalité sociologique, qu'elle constitue un argument, ou encore que les personnes issues du Maghreb n'auraient pas largement contribué à faire de notre pays une nation cultivée, fait furieusement penser aux dégueulis réactionnaires des années 1933 à 1938 lors de la montée du nazisme. Vivement que l'on ferme ces forums... Lyon capitale de la connerie.

Signaler un abus | le 10/07/2009  à 19:50 | Posté par  Uzi  

On peut trouver les commentaires débiles et racistes, et être pour une expression libre. Ceux qui crient à tout va au fascisme sont souvent ceux qui le pratiquent... et vous en êtes malheureusement l'illustration dans le ton de votre commentaire. La démocratie pratiquée par ceux qui détenaient "la presse à papa" me laisse songeur... Finalement, devrions-nous laisser la parole uniquement à l'élite ?

Signaler un abus | le 10/07/2009  à 20:23 | Posté par  @uzi  

Uzi : pistolet mitrailleur développé par Uziel Gal (1923-2002) à partir de 1948 en Israël, produit par "Israeli Military Industries Ltd ".

Signaler un abus | le 11/07/2009  à 08:20 | Posté par  Laurence  

Le patrimoine culturel de la France est metisse, cosmopolite, universaliste, républicaine et diversifie. Depuis l'antiquité jusqu'aux aspects positives de notre belle histoire coloniale, notre identité est judeo-chrétiene, arabo-berbero- musulmane, afro- amero-indienne....C'est une vraie richesse.
Comme le dit Sabiha Ahmine, qui etait la premiere elue de lyon a aider ces petites associations pauvres, cette richesse constitue aujourd'hui notre identité commune, qui doit être protégée et valorisée par la république. C'est notre diversité.
En république, il ne y a pas de guerre des cultures,des religions de civilisations ou de mémoires. La république c'est la reconnaissance et le dialogue.
Le casting et le folklore n'est pas de la reconnaissance c'est du cirque.

Signaler un abus | le 19/07/2009  à 10:23 | Posté par  Clara  

Vu dans Le Progrès local : Awal avec la marionnette de Pinnochio. On fini par donner raison au Préfet. Car c'est du jamais vu : ceux qui soutiennent le sacré Sarko, et ne disent mot sur sa casse de la politique de la ville, font semblant d'aider ces pauvres idiots... Et oui, ceux qui se semblent se ressemblent... Vive le clientélisme et à bas la politique...

Signaler un abus | le 03/08/2009  à 10:34 | Posté par  Carra  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.

Municipales 2014
boutique LC
Dossier-municipales-156px
LYONCAPITALE SUR LA TOILE
LES DERNIERS COMMENTAIRES
En dehors des sentiers battus des grandes institutions, il y aussi les "petits" théâtres. Un truc sympa, si on est...
Posté par  arpitan  le 18/04/2014 18:42

Aurélie Oddoux s'est vue assignée par cette équipe un rôle de coordinatrice des différents évènements lyonnais liés à EXPOLAROID, travail...
Posté par  photawam  le 03/04/2014 15:16

Il ne s'agit pas d'un festival lyonnais mais d'un "Mois du polaroid et du film instantané" créé par une équipe...
Posté par  photawam  le 03/04/2014 15:14

Merci de nous avoir signalé ces erreurs, qui sont désormais corrigées.
Posté par  Redaction  le 20/03/2014 10:32

Franz Ferdinand est déjà passé à Fourvière. Et c'est Divine Comedy et non pas Compagny !
Posté par  jimm  le 19/03/2014 23:03