Théâtre – à voir cette semaine à Lyon : Tchekhov, Boulgakov et Jeanne


Par Caïn Marchenoir avec M-A. Cap
Publié le 09/01/2018  à 18:14
Réagissez

L’une des pièces les plus connues de Tchekhov (Les Trois Sœurs) au TNP, une méconnue de Boulgakov aux Célestins et la création de Laurent Fréchuret sur la figure de Jeanne d’Arc à la Croix-Rousse. La fin d’un monde, l’exil et la fougue tracent notre semaine théâtrale lyonno-villeurbannaise.

Les Trois Sœurs, d’Anton Tchekhov – Mise en scène Simon Stone © Depagne
© Depagne
Anton Tchekhov / Les Trois Sœurs – Mise en scène Simon Stone.

Tchekhov encore et toujours

On l’a vu en novembre avec Regardez la neige… et Mélancolie(s), Tchekhov a les faveurs des programmateurs. Cette semaine, c’est au TNP que l’on peut voir une version de la plus fameuse des pièces du dramaturge. Ce classique toujours aussi bouleversant est présenté dans une mise en scène de Simon Stone, le directeur du Belvoir Theatre, le plus grand théâtre de Sydney.

Anton Tchekhov / Les Trois Sœurs
Du 8 au 17 janvier à 20h (relâche dimanche) au TNP
–> Rencontre avec l’équipe à l’issue de la représentation le 11 janvier

La fuite de Makeïeff…

La Fuite, de Mikhaïl Boulgakov – Mise en scène Macha Makeïeff © Pascal Victor
© Pascal Victor
Mikhaïl Boulgakov / La Fuite – Mise en scène Macha Makeïeff.

Macha Makeïeff nous invite cette semaine aux Célestins à la découverte d’une pièce méconnue de Mikhaïl Boulgakov. Un spectacle qui déploie, en huit songes fantastiques, un vaudeville frénétique sur l’exil et la défaite, sur les existences prises dans la folie de la révolution russe. Une pièce jamais jouée du vivant de l’auteur, car elle se heurta à la censure et à l’aveuglement stalinien.

Mikhaïl Boulgakov / La Fuite !
Du mardi 9 au samedi 13 janvier à 20h au théâtre des Célestins.

… et la flamme de Fréchuret

Laurence Vielle dans “Sainte dans l’incendie” © Giovanni Cittadini
© Giovanni Cittadini
Laurence Vielle dans “Sainte dans l’incendie”, de Laurent Fréchuret.

Après, En attendant Godot la saison dernière, Laurent Fréchuret revient à la Croix-Rousse avec Sainte dans l’incendie, un monologue inspiré par son admiration pour la figure de Jeanne d’Arc. Un texte à la fois moderne et cru, et un rôle magnifique pour Laurence Vielle, “une actrice belge qui est elle-même poète”, souligne le metteur en scène. Selon lui, “il y a quelque chose de fascinant avec Jeanne. C’est vraiment une petite paysanne, loin des récupérations de l’extrême droite. Je n’ai d’ailleurs même pas envie d’en parler, c’est plus proche de zéro que de l’infini. Ce qui m’a frappé, en revanche, c’est qu’elle est traversée par des voix comme une comédienne, et comme Laurence Vielle, en particulier, peut être traversée par les mots des auteurs.”

NB : Une autre mise en scène de Fréchuret est programmée la semaine prochaine au théâtre de la Renaissance, Une trop bruyante solitude de Bohumil Hrabal.

Laurent Fréchuret / Sainte dans l’incendie
Du 9 au 12 et du 16 au 19 janvier à 20h + les samedis 13 et 20 janvier à 19h30, au théâtre de la Croix-Rousse
–> Bord de scène : rencontre avec l’équipe à l’issue de la représentation le 10 janvier

 

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?