Ça s’est passé à Lyon un 6 avril: les Tard-venus défont l’armée royale


Par Justin Boche
Publié le 06/04/2017  à 09:10
Réagissez

De la défaite de l’armée royale face aux Tard-venus en 1362 à la Tétralogie de Wagner jouée pour la première fois en France dans sa totalité en 1904, Lyon Capitale vous propose de (re)découvrir les faits historiques qui ont marqué les 6 avril au fil des siècles à Lyon.

Les Tard-venus défont l’armée royale à Brignais
© DR
Les Tard-venus défont l’armée royale à Brignais

1362 : Les Tard-venus écrasent l'armée royale et la noblesse forézienne à Brignais. Le comte Louis I de Forez est tué avec plus de cent chevaliers.

1484 : Cérémonie de dédicace de l'église des Cordeliers sous le vocable de Saint-Bonaventure.

1515 : Lettres anonymes dénonçant l'injustice et les exactions des conseillers de Ville. Début de la grande querelle des consuls et des artisans.

1534 : Alexandre Canu, jacobin défroqué, prêche la Réforme. Arrêté et condamné à mort, il sera envoyé à Paris sur son appel. (Et brûlé place Maubert, le 18 juin.)

1594 : La charge d'imprimeur ordinaire du roi en la ville de Lyon est enlevée à Jean Pillehotte et remise à Guichard Julliéron et Thibaud Ancelin.

1600 : Guichard Julliéron est remis en possession de titre d'imprimeur du roi.

1793 : Le Club central se transforme en Société des Jacobins, à l'instar de celle de Paris.

1794 : L'agent national près le district promulgue le tableau du Maximum des denrées et marchandises.

1794 : La Commission révolutionnaire condamne à mort les exécuteurs Jean Ripet et son aide, et clôt ses séances.

Procès de 30 anarchistes devant la cour d’appel de Lyon

1826 : Pose de la première pierre du pont Charles X (Lafayette) par le préfet.

1829 : Dépôt des statuts de la Compagnie des ponts du Rhône (qui réunit les deux compagnies du pont Morand et du pont Charles X).

1856 : Mort d'Adolphe Monod, ancien pasteur protestant à Lyon. (Né le 21 janvier 1802 à Copenhague).

1874 : Mort de l'abbé Joseph Rey, fondateur des colonies agricoles d'Oullins et Cîteaux. (Né à Pouilly-lès-Feurs le 5 janvier 1798). Inhumé à Cîteaux, puis en 1931 à Agencourt, Côte-d'Or (à la Providence).

1875 : Le conseil municipal décide de couvrir la Rize sur tout son parcours dans la ville (travaux achevés en 1881).

1882 : Le tribunal de commerce prononce la faillite de la Banque de Lyon et de la Loire. Le 21, dissolution.

1883 : Procès, devant la cour d'appel de Lyon, de 30 anarchistes appelant du jugement du 19 janvier. Jugements confirmés ou adoucis.

1899 : Mort de Charles François Widor, organiste de St-François. (Né à Rouffach, dans le Haut-Rhin, en 1811).

La Tétralogie jouée pour la première fois en France dans sa totalité

1904 : À l'opéra de Lyon, création, pour la première fois en France, de la Tétralogie de Wagner dans sa totalité.

1941 : Assises constitutives, à Lyon, de l'Association ouvrière des compagnons du devoir du tour de France.

1946 : Congrès national du Parti radical-socialiste (Bourse du travail).

1955 : Exposition Tony Garnier à Paris, à l'école des Beaux-Arts.

1957 : Inauguration, place Tolozan, d'une plaque à la mémoire d'André Lassagne et Jean Moulin.

1964 : Tenue à Lyon du 89e Congrès national des Sociétés savantes.

1973 : Mise en service d'un "autopont" et d'un "toboggan" raccordant le pont Poincaré aux voies de circulation des deux rives.

1974 : "Semaine d'Amitié" Lyon-Leipzig organisée à Lyon par l'association France-RDA. Séjour du maire (Muller) et d'une délégation de la ville de Leipzig.

1978 : Visite à la foire de l'ambassadeur de Tchécoslovaquie (J. Pudlak).

1981 : Grève de la faim du père Christian Delorme (assisté du pasteur Jean Costil) pour obtenir l'arrêt des expulsions des enfants délinquants. Succès.

1983 : Installation par le préfet de région de la commission départementale de “l'information historique pour la paix”, à l'initiative du ministère des Anciens Combattants.

1985 : Séjour à Lyon du poète Léopold Sédar Senghor, ancien président du Sénégal, invité par la municipalité.

 

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.

 

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?