Tri des déchets : deux Electrizz pour mettre au courant les Lyonnais


Par Sylvian Baudry
Publié le 16/12/2017  à 13:12
Réagissez

Ce samedi matin, la métropole de Lyon a présenté à la Croix-Rousse ses deux Electrizz, des véhicules électriques destinés à sensibiliser les habitants au tri des déchets.

Le véhicule Electrizz, pour sensibiliser au tri des déchets
© Sylvian Baudry
Le véhicule Electrizz, pour sensibiliser au tri des déchets

Passe-partout et assez discret, le petit camion Electrizz présent sur le marché de la Croix-Rousse ce samedi matin attire pourtant la curiosité de nombreux badauds, qui ralentissent, voire s'arrêtent. "Oui, moi je trie, confie une passante. Mais je ne suis pas toujours sûre de ne pas me tromper !"

Interpeller les Lyonnais et leur apprendre "les bonnes postures du trieur épanoui", comme ce qui est écrit sur le véhicule, c'est la mission des messagers du tri de la métropole, qui disposent désormais d'un outil supplémentaire. "C'est une innovation très intéressante. On fait beaucoup de porte-à-porte, mais le visuel, c'est important. Surtout qu'on fait de plus en plus d'animations dans les grandes surfaces, les écoles et les marchés, donc cela va nous aider", se réjouit Corinne Revol, messagère du tri.

Éviter les refus de tri

À l'intérieur d'un Electrizz, on trouve de la documentation, mais également des sacs de tri, des consignes et des mini-containers. Car même si la Métropole a constaté des progrès significatifs en termes de tri des déchets grâce au plan de relance du recyclage, le refus de tri demeure un problème majeur dans le Grand Lyon.

L'Electrizz peut s'ouvrir des deux côtés, et permet aux messagers du tri d'avoir tous les outils nécessaires à disposition pour expliquer les bons comportements.
© Sylvian Baudry
L'Electrizz peut s'ouvrir des deux côtés, et permet aux messagers du tri d'avoir tous les outils nécessaires à disposition pour expliquer les bons comportements.

Le refus survient lorsqu'il y a trop d'erreurs de tri dans un container. "Les messagers du matin suivent les camions-poubelle, et contrôlent la qualité du tri. S'ils constatent un tri mal effectué, ils refusent la collecte", témoigne Corinne Revol. Et cela concerne près d'un tiers des cas : "Il y a des progrès à faire en ce qui concerne les 30% de refus de tri, concède Thierry Philip, vice-président de la Métropole de Lyon, en charge de l'environnement. C'est beaucoup trop, il faut arriver à descendre."

Des véhicules propres

David Kimelfeld, président de la Métropole, souligne également cette "marge de progression" et ajoute qu'il ne se contentera probablement pas de deux Electrizz, dont la spécificité est également l'énergie utilisée. 100% électriques, ils sont respectueux de l'environnement. "Il n'y a rien de mieux que des véhicules propres pour parler propreté", sourit Alain Giordano, adjoint au maire de Lyon.

Heureux de cette innovation dans la sensibilisation au tri des déchets dans la région lyonnaise, Thierry Philip a néanmoins rappelé l'essentiel : "Le meilleur déchet qui soit, c'est celui n'est pas produit."

  • Actuellement 3 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3/5 (2 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?