Lyon : Guignol endeuillé par le décès d’Yvonne Moritz


Par Morgane Nicolas
Publié le 22/08/2017  à 17:43
Réagissez

Marionnettiste cofondatrice du nouveau théâtre Guignol du parc de la Tête d’Or, Yvonne Moritz a succombé jeudi dernier des suites d’un AVC à l’âge de 92 ans. Elle laisse derrière elle plusieurs générations de lyonnais dont elle aura marqué l’enfance.

Guignol mort
©Tim Douet
Guignol

Du Vieux Lyon à Croix Rousse en passant par la Tête d’or, Guignol est de partout. Impossible de louper celui qui est devenu l’emblème de la ville. Crée en 1808 par Laurent Mourguet, ancien canut, la marionnette fêtait ses 200 ans en 2008. Réputé pour son franc parler et ses accès de colère, Guignol était souvent accompagné de son acolyte Gnafron connu pour son penchant pour la boisson. Un duo de choc que l’on pouvait voir se donner en spectacle à raison de 3 fois par semaine au parc de la Tête d’or. Ce spectacle, c’est Yvonne qui l’a imaginé avec son mari et le fait vivre depuis 1948. Guignol c’était avant tout une histoire de famille, une véritable institution à Lyon dont les petits-enfants assureront la succession. Yvonne Moritz est décédée le 17 août dernier à l’âge de 92 ans.

Via un communiqué de presse, le maire de Lyon, Georges Képénékian a tenu à adresser ce mardi ses « plus vives condoléances aux proches d’Yvonne Moritz, à tous ses amis ainsi qu’à sa famille qui continue de faire vivre cette magnifique tradition que la ville de Lyon tient à valoriser ».

Le vendredi 25 août à 9h30 se tiendra la cérémonie religieuse à l’Eglise Saint Augustin (Lyon 4). Yvonne Moritz sera ensuite inhumée à 11h15 au nouveau cimetière de la Croix-Rousse. Un hommage lui sera rendu à 12h30 au Théâtre Guignol du parc de la Tête d’Or.

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (2 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.