Pour être informé en temps réel, cliquez ici FIL INFO
samedi 20 septembre 2014

Économie : les Hospices civils de Lyon remontent la pente… jusqu’ici


Imprimer l'article Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
Publié le 18/02/2013  à 18:31
4 réactions

La situation est loin d’être idéale, mais les finances des Hospices civils de Lyon vont mieux. Le deuxième CHU de France a maintenu en 2012,sa trajectoire de redressement budgétaire, engagé depuis 2009 dans le cadre du plan de retour à l’équilibre pour l’exercice 2013.

L’année 2012 a été encourageante, avec un déficit du budget principal de 21,6 millions d’euros, contre 29,4 millions d’euros en 2011. Le budget consolidé est excédentaire, pour la deuxième année consécutive, notamment grâce à la vente d'une partie du patrimoine immobilier. Il s'élève à + 20,7 millions d’euros en 2012 contre 9,6 en 2011 et -21,5 en 2010.

La direction des HCL voit une autre bonne nouvelle dans  la réduction de la dette, qui reste tout de même de 891 millions d’euros  en 2012. C’est certes mieux qu’en 2010, où elle s’élevait à 922M€. L’institution se dégage même 72 millions d’euros de capacité d’autofinancement.

projet de rénovation hôpital Edouard-Herriot ()
2013 s'annonce plus délicate

Mais voilà, l’année 2013 s’annonce d’ores et déjà moins rose. Le nouveau directeur des HCL , Dominique Deroubaix, va devoir jongler avec  des charges d’exploitation en hausse, suite à des modifications de la réglementation nationale et la politique de baisse tarifaire mise en place par le gouvernement.

"Cette situation nécessitera la poursuite des efforts d’efficience engagés au cours des années précédentes. Ces efforts reposent largement sur  la mise en œuvre d’opérations de réorganisation internes  qui ne pourraient être engagées sans un réajustement significatif et indispensable des aides contractuelles de l’Etat", précise la direction des HCL.

Une aide qui serait d’autant plus la bienvenue que les HCL vont devoir faire face à la finalisation du projet de restructuration de l’hôpital Edouard-Herriot, ainsi que le plan de mise en conformité et de rénovation de l’hôpital pneumologique et cardiologique.

SB


Vos réactions
4 commentaires

et quel sera le sort du petit personnel ? Il faut mettre aussi dans le déficit les conditions de travail, il n'y a pas que la comptabilité !

Signaler un abus | le 19/02/2013  à 12:34 | Posté par  FOurs  

On ne peut pas manifester dans la rue et faire son travail.
Cela à un coût !

Signaler un abus | le 19/02/2013  à 16:41 | Posté par  Tom Hacini  

Quand on sait que ces gens ne proposent que des CDD de moins de 3 mois pour que les chomeurs sans droit ne touchent pas de chomage, on devine à qui on a affaire ...

Signaler un abus | le 19/02/2013  à 23:10 | Posté par  Electeur  

Et à qui donc ?
Nous sommes curieux de savoir.

Signaler un abus | le 20/02/2013  à 10:59 | Posté par  Tom Hacini  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.

Municipales 2014
boutique LC
Dossier-municipales-156px
LYONCAPITALE SUR LA TOILE
LES DERNIERS COMMENTAIRES
la cruauté extrême des élevages à fourrure ne peut plus être ignorée. Les images et les films sur internet sont...
Posté par  douceline  le 19/09/2014 23:21

Je n'ai rien contre cela, ni contre personne, mais ne pensez vous pas l'argent des contribuables est important en ce...
Posté par  Marine  le 19/09/2014 20:56

"l’Etat islamique" : des terroristes islamistes exactement
Posté par  FOurs  le 19/09/2014 13:52

bien épanoui, le patron de la CGPME; il vaut mieux être riche et bien portant que pauvre et chômeur.
Si les...
Posté par  Sophie_Lyon  le 19/09/2014 12:17

L'opportunisme politique, d'ou qu'il vienne, est détestable.
Ne rien faire est plus simple, en effet.
Posté par  Sophie_Lyon  le 19/09/2014 12:10