Anniversaire samedi de "la garde à vue à ciel ouvert" place Bellecour


Publié le 17/10/2012  à 15:36
1 réaction

Capture d’écran 2012-10-17 à 15.32.47 ()

Le collectif du 21 octobre ne désarme pas à Lyon. Deux ans après les manifestations contre la réforme des retraites qui avaient dégénéré à Lyon en émeutes urbaines, opposant les forces de l'ordre aux casseurs et faisant de graves dégâts matériels dans le centre ville, les associations membres du collectif restent mobilisées.

Samedi prochain, date anniversaire de "la garde à vue place Bellecour", lors de laquelle plusieurs centaines de manifestants étaient restés enfermés, sans explication, sur la place Bellecour pendant six heures, le collectif appelle à un rassemblement à 12h sous la queue du cheval. Une action en justice est toujours en cours, instruite à Lyon mais qui n'a toujours pas abouti. 

Plus d'informations en visitant le site du Collectif du 21 octobre

LB. 

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

Vos réactions
1 commentaire

Votre description des évènements d'octobre 2010 me semble être une interprétation fausse et tendancieuse de ce qui s'est passé, les actes violences qui ont eu lieu sur cette période ont servis de justification pour s'en prendre ua mouvement social qui commençait à prendre de l'ampleur avec l'entrée des lycéens et étudiants dans le mouvement, la répression du 21 n'a pas concerné les fameux casseurs ! mais s'est abattue sur les manifestants bafouant leur liberté de circuler, de manifester, de s'exprimer, les privant des droits élémentaires, et les agressant pendant des heures ( gaz, eau, flashball...). les 700 personnes présentes ont été filmées, contrôlés. La police a procédé à une exfiltration au faciès gardant enfermés les jeunes d'origine étrangère et ceux avec un look "différent". le collectif dont je fais partie attaque en justice les services de l'état pour tout cela : atteintes aux libertés fondamentales, discrimination, violence et provocations policière.allez sur le site !

Signaler un abus | le 22/10/2012  à 12:14 | Posté par  emmanuelle  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.