Rhône : la métropole et le département toujours opposés à l'A45


Par Justin Boche
Publié le 12/10/2017  à 09:42
19 réactions

La métropole de Lyon et le département du Rhône ont réaffirmé ce mercredi leur position sur l'A45 à la ministre des Transports, Elisabeth Borne. Le Grand Lyon, pas "opposé sur le principe", a émis "les plus grandes réserves sur les conditions de son arrivée dans l’agglomération lyonnaise" et le conseil général a critiqué le dossier sur tous ses aspects. 

Les panneaux sont installés sur les deux vallées concernées par le tracé de l'A45
DR
Les panneaux sont installés sur les deux vallées concernées par le tracé de l'A45

Après avoir rencontré la ministre des Transports, Elisabeth Borne, ce mercredi, la métropole de Lyon a "réaffirmé sa position" sur l'A45 aux différents acteurs présents. En compagnie de Gaël Perdriau, maire de Saint Étienne et président de Saint Étienne Métropole, Christophe Guilloteau, président du Conseil départemental du Rhône, Bernard Bonne, président du Conseil départemental de la Loire et Dino Cinieri, conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes, la métropole représentée par Jean-Luc Da Passano a expliqué à la ministre "son intérêt à améliorer les relations routières et ferroviaires avec Saint Étienne, notamment en raison de l’état très dégradé de l’A47", a indiqué le Grand Lyon dans un communiqué. Cependant comme depuis le début du projet, le Métropole de Lyon a précisé que si "elle n'était pas opposée sur le principe", à l'A45, elle "émettait les plus grandes réserves sur les conditions de son arrivée dans l’agglomération lyonnaise, sur une A450 déjà complètement saturée aux heures de pointe". 

Le département critique le projet sur tous ses aspects

De son côté, Christophe Guilloteau, le président du conseil général du Rhône, a lui aussi réaffirmé son opposition au projet d'autoroute. "Le coût de l'A45, son raccordement hasardeux à la Métropole de Lyon, son impact environnemental et son emprise sur les terres agricoles du Rhône suscitent de nombreuses inquiétudes dans les territoires", a-t-il déclaré. La semaine dernière, le "monde économique régional", réuni autour d'Emmanuel Imberton à la CCI, avait affirmé vouloir "hausser le ton" sur le dossier de l'A45 qu'il jugeait "écologique". Une réponse finale sera apportée par le gouvernement dans le projet de loi de programmation sur les infrastructures qui sera présenté en décembre prochain.

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
A45

Vos réactions
19 commentaires

La métropole et le département ont conscience que c'est saturé sur l'A450 et ils ne font rien ?! Quelle logique ! Au lieu de profiter de l'arrivée de l'A45 pour revoir le nœud et l'améliorer, quitte à revoir la répartition du budget de l'A45, ils préfèrent l'enterrer et laisser les utilisateurs de l'A450 dans la galère.
Par contre, ça ne les a pas perturbé de dépenser 300 M€ d'argent public pour desservir un stade privé, utilisé au max 8h/mois et de se porter garant à hauteur de 80 M€ pour le prêt souscrit par une société privée pour la construction de ce fameux stade !
ça ne les perturbe pas non-plus de déclasser l'A6 et de la renvoyer sur l'A46 et l'A432, c'est pas grave c'est l'Est Lyonnais, tout le monde s'en fout de la populasse qui vit là-bas ! Triste métropole !

Signaler un abus | le 12/10/2017  à 14:17 | Posté par  shaqiri_shah_qui_pleure  

@ shaqiri, votre post est-il volontairement trompeur ou méconnaissez-vous le projet et la théorie des réseaux?
Premièrement la métropole et le département ne font pas rien, ils proposent une alternative moins couteuse, en terre agricole, et en budget : la modernisation de l'A47 et l'augmentation de l'offre de transport en commun. Il est aberrant de se retrouver à construire une deuxième autoroute parallèle à la première!
Deuxièmement de nombreuses études montrent que la création de nouvelles voies ne réduit pas les bouchons, au contraire. Il s'agit de la mise en lumière du paradoxe de Braess. Cf. New York, San Francisco...
La principale solution est d'augmenter la disponibilité des transports en commun et du Fret. Là encore des études le prouvent, 1 % de transport en commun en plus suffit.

Signaler un abus | le 13/10/2017  à 11:04 | Posté par  GaeLyon  

GaeLyon::si l'on suit la théorie fumeuse des réseaux de ton paradoxe on se demande pour quelles mauvaises raisons région et département ont décidés de construire une nouvelle autoroute parallèle à l'existante à quelques km seulement alors qu'ils pouvaient sans contrainte l'élargir, il s'agit de la nouvelle A9 , fluidité, confort, sécurité les thèmes retenus, longue de plusieurs dizaines de km quand l'A45 demandera simplement de raccorder l'existant, Vourles à Sté sur des terrains pour la plupart gelés depuis 1960, quand toutes les études menées sur A47 conduisent à sa requalification à RD pour des raisons de cout de la faiblesse de l'emprise disponible, de importance des ouvarages d'art, ponts tunnels, viaduc,

Signaler un abus | le 13/10/2017  à 16:05 | Posté par  Robes Pierre  

GaeLyon:: suite: nous faisons abstraction sur l'impact des nombreuses populations impactées au regard de quelques terrains agricoles pas tous en culture d'ailleurs, A écouter certains anti il aurait suffit de rendre carrossables des chemins empierrés.
L'A45c'est le premier maillon , reste à réaliser le COL, un pont à Pierre-Bénite pour l'arrivée à Lyon , une liaison péage de Reventin à S Té par le massif du Pilat.

Signaler un abus | le 13/10/2017  à 16:11 | Posté par  Robes Pierre  

@GaeLyon, vous avez visiblement mal lu mon commentaire. je faisais allusion au fait que la métropole et le département connaissent les problèmes de circulation sur l'A450 et qu'à date je n'ai pas encore eu connaissance de projet d'amélioration de cette infrastructure. Par ailleurs puisque vous êtes si intelligent(e) expliquer nous comment vous pouvez moderniser une autoroute qui n'en a que le nom, puisque cette infrastructure déroge à toutes les normes autoroutières et environnementales (par exemple et ce n'en est qu'un parmi d'autres, les eaux de pluies qui ruissellent sur les voies et se chargent en polluant ne sont pas collectées et traitées comme elles devraient l'être mais se jettent directement dans le Gier et la nappe... la population de la vallée apprécie grandement d'ailleurs !).

Signaler un abus | le 13/10/2017  à 16:21 | Posté par  shaqiri_shah_qui_pleure  

@GaeLyon (suite)
Quant à l'offre de transport en commun et en fret, je vous invite à vous renseigner sur l'état de saturation des lignes SNCF, de la gare de La Part-Dieu et du nœud ferroviaire Lyonnais. Vous pourrez vous rendre compte que cette proposition d'augmenter l'offre ne pourra être imaginée qu'à partir du moment ou le nœud ferroviaire lyonnais aura été désaturé, notamment par la réalisation du contournement ferroviaire Lyonnais et de son raccordement probable sur le Lyon-Turin.

Signaler un abus | le 13/10/2017  à 16:36 | Posté par  shaqiri_shah_qui_pleure  

L'A45 est une aberration du siècle dernier. J'espère bien que ce sont les derniers soubresauts d'un projet destructeur et climaticide et que ce gouvernement va définitivement lui tordre le cou. Il est grand temps d'arrêter de saccager nos compagnes et de gaspiller l'argent public dans des projets inutiles. Ceux qui veulent aller travailler plus vite à Lyon avec l'A45 se font leurrer par nos politiques qui promettent des temps intenables à cause des bouchons de Brignais sur l'A450. Ils mettront sensiblement le même temps qu'à l'heure actuelle en payant le péage.
L'A45 serait une autoroute non rentable comme l'est l'A89 et nous devrions combler le déficit. S'il faut construire un pont pour solutionner le problème de Givors, construisons le et cela nous fera des économies.

Signaler un abus | le 13/10/2017  à 19:29 | Posté par  JPaul  

Cela évitera également de détruire 500 ha de terre agricole, cultivée par gens qui vivent grâce à leur travail et produisent des produits de qualité qui permettent d'alimenter nos marchés locaux et nos magasins de proximité. Je suis pour consommer local des fruits et des légumes de saison plutôt que de les faire venir du bout du monde. Parallèlement à la construction du pont de Givors, il faut moderniser l'A47 (sur laquelle je remarque que l'on roule de mieux en mieux), la ligne de chemin de fer et favoriser le covoiturage, ....etc. Il faut également mettre en place une vraie politique de ferroutage pour tous ces camions qui traversent la France sans donner un centime à notre économie, qui polluent et encombrent nos routes et autoroutes comme cela a été fait en Suisse et en Autriche.

Signaler un abus | le 13/10/2017  à 19:35 | Posté par  JPaul  

les commentaires de Jpaul n'ont pas variés , toujours aussi irréalisables pour l'A47, avec des affirmations entendues au bistrot du coin. Sha-qui rit a répondu pour la SNCF, .pour le ferroutage adresse toi à Hulot qui mange son chapeau, va s'attaquer aux VL mais surtout pas aux PL.Tu n'as par contre pas répondu sur le doublement de l'A9, il est vrai que pareille évidence est difficile à contrer

Signaler un abus | le 13/10/2017  à 21:30 | Posté par  Robes Pierre  

Robes, à propos de l'A9, je parle de ce que je connais, vous devriez faire de même ! Dire que ce qui ne vient pas de vous est irréalisable, voilà votre rengaine. Vous considérez les autres comme quantité négligeable, vous souhaitez empiler les autoroutes les unes sur les autres, continuer, comme au siècle dernier, à développer le tout voiture sans prendre en compte notre environnement, à gaspiller l'argent public. C'est votre point de vue, peut être votre philosophie, pas la mienne !

Signaler un abus | le 13/10/2017  à 23:32 | Posté par  JPaul  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.