Circulation difficile sur la métropole lyonnaise pour Noël


Par Antoine Sillières
Publié le 23/12/2017  à 11:11
4 réactions

Entre les départs dans les familles ou vers les stations de ski et les dernières courses de Noël, les routes lyonnaises seront particulièrement encombrées à partir de ce samedi.

bouchons ()

Bison Fûté a classé la journée orange. Comme depuis hier soir, le trafic routier sera intense ce samedi 23 décembre. "Les difficultés seront situées autour des grandes métropoles à l’occasion des courses de Noël dans les secteurs commerciaux ainsi que sur les axes supportant le transit des vacanciers", prévient l'organisme.

Des difficultés sont notamment attendues sur l’autoroute A6, entre Beaune et Mâcon, puis dans la traversée de Lyon, de 9 heures à 18 heures. Des perturbations sont également annoncées sur l’autoroute A7, en direction du Sud, entre 10 heures et 18 heures. "En raison des déplacements vers les stations de ski des Alpes, la circulation sera dense et des ralentissements sont attendus sur les autoroutes A40 et A43 entre 10 heures et 18 heures, notamment au passage des tunnels et des péages", note encore Bison Fûté. 

A Lyon, comme dans les autres grandes agglomérations françaises, il est recommandé de ne pas quitter la métropole entre 11h et 16h ce samedi. "Au cours des jours précédant Noël, la circulation s’intensifiera dans les métropoles et leur périphérie", souligne Bison Fûté. Et pour cause, le sprint final de la course au cadeau devrait jeter de nombreux retardataires sur les routes à destination des centres commerciaux de l'agglomération. 

En milieu de matinée on comptait déjà plusieurs bouchons sur l'agglomération lyonnais. La circulation est perturbée dans le tunnel sous Fourvière, et dès Dardilly sur l'A6, mais aussi au niveau des bretelles d'accès de l'A42, A43 ou encore A46. Le trafic est déjà dense sur l'A7.

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
embouteillagescirculation

Vos réactions
4 commentaires

Aménagement autoroutier en attente , indispensable COL, A45, jonction entre Chanas ( Sud de Vienne) et St Chamond au travers du massif du Pilat. la région ce sera 10 millions d'habitants en 2025.

Signaler un abus | le 23/12/2017  à 23:25 | Posté par  Robes Pierre  

Il faudrait peut-être surtout que les habitants cessent d’utiliser une voiture pour se déplacer pour des motifs aussi futiles.
Nous avons un bon réseau de transports en commun qui ne demande qu’à être amélioré. En outre, plutôt que de nouvelles routes et autoroutes, ce sont les aménagements cyclables majeurs au niveau de la métropole qui doivent être mis en place afin de permettre à tous de ne pas avoir besoin de voiture.
Enfin, il faut cesser de construire ces immondes zones commerciales et favoriser le commerce de proximité, ce qui réduira également les déplacements.

Signaler un abus | le 23/12/2017  à 23:44 | Posté par  Gemini  

Posséder un véhicule c'est la liberté de se déplacer, surtout au moment des fêtes où l'on transporte de nombreux paquets, Le vélo je le conçois pour un déplacement fixe, aller au travail en zone urbaine,mais difficile de rejoindre Lyon par les monts du Lyonnais. les transports, Un train part de Lyon pour rejoindre Brignais , souvent remplacé par un bus ? la ligne se termine à Brignais quand il serait si facile de la prolonger jusqu'à Givors, sorte de Métro aérien avec des haltes, Millery, Grigny et des parcs relais.pour recevoir les véhicules des habitants des coteaux lyonnais, l'infrastructure existe c'était la ligne Givors Paray le monial "ligne militaire stratégique ". S’agissant des zones commerciales , une mode à l'américaine des années 1970 trop tard le mal est fait.

Signaler un abus | le 24/12/2017  à 10:36 | Posté par  Robes Pierre  

Rien de commun entre déplacement en vélo et la réalisation de voies à vocation internationales, COL, A45, etc, l'étranglement des accès aux villes y conduira forcémment. Retarder leurs réalisations c'est étouffer l'activité.

Signaler un abus | le 24/12/2017  à 10:39 | Posté par  Robes Pierre  
(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?